logo Fleischmann

S'il est un modèle qui suscitait beaucoup d'attentes en 2012, c'est bien la nouvelle locomotive proposée aux modélistes suisses par Fleischmann : la Re 460... Qualitativement est-ce que ce véhicule allait être à la hauteur des espérances; on sait que la production du fabricant allemand est généralement d'un très bon niveau sur ce plan mais la réputation du matériel KATO - concurrent direct dans ce cas précis - n'est certainement plus à faire parmi les amateurs de matériel bien fini.

Pour ce qui concerne Minitrix, 3ème fabricant à présenter des locs 460, la problèmatique est moins présente car la qualité est également moindre. Cet aspect se remarque également sur le marché de l'occasion où les prix à payer jusqu'à encore récemment pour une machine KATO traduisaient bien l'intérêt voué par les amateurs.

Alors ? Qu'en est-il ? Fleischmann nous avait déjà agréablement surpris au printemps 2012 avec une voiture-pilote unifiée IV d'assez bonne facture et on n'évoque même pas l'Ae 6/6 de l'automne 2008 dont nous avons fait la revue ici même. La 460 crée une nouvelle fois la sensation avec un rapport qualité/prix excellent et une exécution digne d'éloges même si quelques petites imperfections viennent ternir un petit peu le constat final.

Que n'a t'on pas déjà dit sur cette locomotive ? Que vouloir produire un véhicule déjà présenté par deux fabricants était une hérésie ? Regardez le résultat de Fleischmann avec sa Taurus, cela se passe de commentaires ! Que des pantographes en noir cela ne se fait pas ? C'est peut-être pas hyper esthétique mais je trouve que ces panthos ont une bien meilleure apparence que ceux de KATO qui sont pourtant "pas mal" ! Qu'il est impossible de produire une loc de bonne qualité sans qu'elle doive être vendue au minimum 200 francs ? Sans chip sonore la 460 est vendue entre 160 et 180 francs par la plupart des vendeurs en et hors ligne que j'ai eu l'occasion de jauger, c'est un mauvais argument !

La locomotive est suffisamment réussie pour contenter n'importe quel amateur; après il y a naturellement les compteurs de rivets pour lesquels les imperfections du modèle sont décidément trop voyantes. Qu'ils passent leur chemin et attendent que Lematec leur sorte une 460, serais-je tenté de dire...

comparatif des deux 460

My Switzerland de Fleischmann contre Lötschberg de KATO à droite. La différence de qualité de gravure saute aux yeux par le nombre de petits détails apparaissant sur le modèle 2012; meilleure apparence des phares, mains courantes vraiment apparentes, meilleur look du pare-brise et des essuie-glaces, partie du phare supérieur mieux détaillée.

Par contre sur le plan des inscriptions les deux modèles se valent et il en va de même en ce qui concerne la qualité de mise en peinture et la justesse des teintes. Les dimensions du véhicules sont également identiques (à quelques fractions après la virgule)

les deux véhicules depuis dessus

En regardant les deux toits on ne constate guère de différences si ce n'est le pod radio qui ne semble pas être exact sur la loc Fleischmann. Par contre la disposition des panthographes saute aux yeux et il faut bien avouer que ceux de la My Switzerland sont nettement mieux proporitionnés, ils font parfaitement corps avec le toit de la loc et rien ne dépasse... "comme avec la vraie" Content