Vote für meine Seite     

 

Après avoir passé près de 3 mois à aménager nos locaux en vue de la construction de notre nouvelle extension nous sommes, depuis mi-mars, en mode "études et réalisation". Suite à la pandémie de la COVID19 le confinement survenu à mi mars dernier a mis un coup d'arrêt brutal à nos travaux de construction, car la commune de Bulle a fermé le bâtiment de l'école dans laquelle se trouve notre local. Pour pouvoir faire nos choix et préparer notre stratégie de reprise nous avons organisé plusieurs téléconférences sur internet et nous avons ainsi progressivement validé la plupart de nos idées.

Dès la réouverture des locaux nous avons entamé la construction de nos modules et nous avons aussi pris quelques libertés avec le calendrier des ouvertures du local puisqu'il est arrivé assez régulièrement de nous retrouver deux soirées par semaine pour travailler. Cette situation très favorable nous a permis de rapidement rattraper le temps perdu pendant la période de confinement et malgré quelques corrections à certains éléments de notre plan, les voies de la gare cachée sont toutes posées et les raccordements électriques sont prêts.

pose des voies dans la gare cachée

Le montage de plusieurs secteurs d'accès a également commencé et nous devrions pouvoir arriver au terme de la pose des voies d'ici à fin octobre ou début novembre. Parallèlement nous avons mis en chantier la 3ème phase de nos travaux qui constitue en la construction des profils qui donneront de la 3D à notre décor. Pour l'instant nous avons ceux qui donnent du relief aux 65 cm de large de cette extension et nous allons également faire quelques profils en long pour affiner le tout.

Une projection optimiste sur la progression de nos travaux nous laisse à croire qu'il sera possible de faire nos premiers tests de roulement à la fin de cette année. S'ils s'avèrent concluants nous mettrons le premiers trimestre 2021 à profit pour poser les voies sur le module zéro qui relie l'ancien réseau à la nouvelle extension, ensuite il faudra encore faire diverses modifications dans le secteur de la gare de Chiasso puis nous pourrons reprendre le décor à St-Saphorin. Dans tous les cas notre priorité est de pouvoir rouler entre le réseau et St-Saphorin pour notre journées portes ouvertes de novembre 2021.

 

 

  

la gare cachée que nous avons appelé Les Paleyres...

 

choice is done

Notre choix est fait ! Et il est désormais temps de vous révéler de quoi sera fait notre projet du 40ème : l'extension "Lavaux"...

Après de longues et minutieuses recherches et surtout un long travail de mise au point géographique nous avons décidé que la halte de St-Saphorin ainsi que son village constitueraient l'élément central de cette extension. Sa situation au bord du lac avec un tracé de voie qui correspond exactement à ce que nous aurions aimé faire figurer nous permet, sur des dimensions de 560x65 cm, de reproduire exactement ce magnifique village et surtout il nous donne l'opportunité d'avoir enfin une ligne de parade sur notre réseau.

Et comme un bonheur ne vient jamais seul, nous avons intégré un 2ème secteur - détaché des modules principaux - qui constituera un second réseau situé en altitude. Le train des vignes sera représenté ici et par le plus beau des hasards nous pourrons intégrer dans un alignement presque parfait le magnifique bâtiment du domaine des Faverges.

Le Château de Glérolles sera la porte de sortie vers nos modules de liaison à l'ancien réseau côté Lausanne alors qu'une magnifique propriété entourée de cyprès sera le monument marquant de la face veveysanne.

Les plans sont actuellement déjà terminés et la réalisation des modules bat son plein. Nous devrions pouvoir commencer la pose des voies de notre gare cachée avant la fin de l'été, si tout se passe bien...

Le but est désormais de pouvoir rouler sur ce réseau encore en cours de réalisation pour notre journée portes ouvertes de novembre 2021... y'a du pain sur la planche !

la halte de St-Saphorin, côté Lac  

1895, les Frères lumière réalisent un de leurs tous premiers films à la Ciotat. Dans la diagonale du champ s'appuyant sur la ligne de fuite d'une voie ferrée, des voyageurs en habit du dimanche attendent sur le quai. Un bagagiste s'approche de la caméra. Au fond, une locomotive à vapeur apparaît, son image grossit. Ralentissant, elle disparaît à notre regard par la gauche. Les voitures s'immobilisent. Des voyageurs en descendent, d'autres s'apprêtent à monter ou s'attardent sur le quai, les curieux regardent par les fenêtres des voitures, certains remarquent la caméra et la fixent du regard (Louis Lumière se trouvait derrière son cinématographe et actionnait lui-même la manivelle aux yeux de tous).

Les Frères Lumière possédaient une maison à la Ciotat ce qui explique le choix de cette gare pour y tourner cette scène d'une cinquantaine de secondes.

Le 3 février dernier, un développeur informatique russe a mis en ligne une version 4K de ce qui est l'un des premiers films de l'histoire. Dans la version originale tournée en 1895, l'image est très dégradée et assez sombre. 124 ans après, avec l'intelligence artificielle la même scène devient hyper réaliste. On pourrait presque toucher les moustaches du chef de gare en gros plan :-) Je vous laisse en juger ci-dessous...

 

Voici le premier jet de notre projet Lavaux, nous avons fait une superposition d'un plan réalisé sous Raily et d'une carte tirée du portail géographique de la confédération. Nous avons choisi d'intégrer une zone lacustre qui permettra de faire apparaître l'une ou l'autre embarcation ainsi que d'éventuelles scènettes de "bord de l'eau". Nous avons planifié une ligne de parade qui sera une fausse double voie qui ira tourner sous nos 3 modules principaux, dans une gare cachée. La disposition des vignes en pente permettra ainsi de camoufler cette gare cachée sans enlever au caractère réaliste de nos modules. L'accès au "train des vignes" se fera par un système hélicoïdal que l'on aperçoit tout à droite. Le principal challenge consiste à imbriquer, à la sortie de Chiasso, une ligne à voie unique pour monter en Train des Vignes avec un réseau qui deviendra notre ligne de parade et un accès au local voisin pour nous relier au futur domaine voie étroite de notre réseau qui sera d'inspiration haut-valaisanne.

projection

2020 sera une année de transition très particulière pour notre club. La pandémie COVID19 vient bousculer nos plans car les semaines de fermeture de nos locaux, imposées par la commune en raison de l'arrêt de l'enseignement, retardent nos projets de construction pour l'extension "Lavaux" dont nous parlons depuis maintenant quelques mois. Heureusement les moyens techniques contemporains permettent à l'effectif du club de se retrouver en ligne pour débattre et nous avons fait de gros progrès sur le plan du concept.

Lavaux Le nombre de contraintes est assez élevé et nous avons envie de bien faire ! L'extension comptera 3 modules de 140cm x 65 cm que nous pourrons emmener à l'extérieur pour pouvoir les présenter au public lors d'expos, par exemple, un 4ème module servira à faire la liaison avec un coin "établi" qui nous servira à l'entretien du matériel et à la mise en place des longues compositions. Un module zéro sera chargé de relier notre réseau historique avec cette nouvelle extension. Inamovible il devrait intégrer quelques éléments de décor particuliers et surtout un hélicoïdal à 5 spires au moins qui nous permettra ensuite de faire circuler - en hauteur - un tronçon de la ligne Puidoux-Chexbres - Vevey (surnommé Train des Vignes) qui comportera à son point extrême une boucle de retournement.

Sous les 3 modules principaux nous intégrerons une gare cachée de 5 ou 6 voies permettant de simuler un allongement du temps de parcours et accessoirement de garer certaines de nos rames. Une ou deux de ces longues voies serontau local, Lavaux se prépare probablement scindées pour y garer des rames courtes du style "Flirt", "RER zürichois", etc... L'exploitation sera assurée avec notre actuel système Driving Railway de la défunte entreprise Pegase Info et l'extension sera donc techniquement intégrée à notre réseau actuel. Toutefois nous devrons prévoir une configuration particulière stand alone pour nos éventuelles futures sorties.

Mais, au final, ce qui constituera le plus gros challenge, ce sera le décor. Oh ! On nous dira certainement que rien n'est plus banal que des vignes ! Est c'est peut-être vrai (nous n'avons encore jamais essayé d'en reproduire, ne serait-ce que quelques pieds !) mais c'est surtout par rapport à la configuration particulière des lieux choisis qu'il y a un gros travail à faire. Il fallait d'abord déterminer quel endroit de la ligne se prêterait le mieux à nos objectifs puis ensuite réunir tout le matériel photographique et vidéo nécessaire afin de disposer d'un maximum de détails sur la ligne. Ensuite nous nous rendrons prochainement sur les lieux pour faire de nombreuses photos de bâtiments et autres éléments remarquables. Le but étant de reproduire au mieux et avec les moyens à notre disposition un endroit aussi emblématique ! La véritable difficulté ce seront les bâtiments car la production actuelle ne ressemble pas du tout à l'architecture typique vaudoise ! L'impression 3D pourrait toutefois être une bonne source de simplification. Des discussions sont déjà en cours à ce sujet.

Dans quelques semaines nous lèverons probablement un coin de voile sur ce projet avec une salve d'informations supplémentaires. En attendant prenez soin de vous, portez vous bien et gardez vos distances !

Page 1 sur 34

Log in

Calendrier GRC

Lu Ma Me Je Ve Sa Di
1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31
Afficher le calendrier

statistiques du site

Visiteurs
122
Articles
343
Compteur d'affichages des articles
1971991
Go to top