Passé l'enthousiasme des premiers jours, il est temps de faire le point sur les détails "qui tuent" et sur ceux "qui fâchent". A première vue ce matériel roulant peut paraître parfait et pourtant il y a une foule de petits trucs qui dérangent et qui auraient mérité un peu (plus ?) de soin. Oh, bien sûr tout le monde a en mémoire les bonnes qualités générales des voitures RIC livrées voici un peu plus d'un an et, naturellement, on attend au moins quelque chose d'aussi bon avec les IC2000 ! Il faut cependant penser que, sur le plan technique, c'est nettement différent au niveau de la construction.

Bref, entrons dans le vif du sujet... Première constatation : les proportions semblent bonnes et rien ne vient visuellement troubler cette impression; tout au plus la face avant de la voiture-pilote semble-t'elle un peu différente du véhicule à l'échelle 1:1, mais reproduire parfaitement une courbure de pare-brise ou les dimensions exactes de l'original ne semble pas forcément très évident lorsqu'on travaille 160 fois plus petit. En outre il se peut que la disposition et l'exactitude des couleurs joue aussi un rôle dans ce que notre oeil perçoit, ceci étant encore accentué selon le type d'éclairage ambiant.

IC2000 Hobbytrain, voiture-pilote

vue de la Bt IC2000

Parmi certains commentaires déjà entendus (notamment sur notre site), il y a le fait que les couleurs ne semblent pas fidèles sur toute la gamme; n'ayant pas eu la totalité des véhicules entre les mains il est difficile de me faire une opinion sur ce point bien précis; par contre il est un point qui est clair : certaines jupes de bogies ne sont pas parfaitement moulées et il est possible qu'elles frottent les carrosseries (ou leurs logements) dans certaines courbes (serrées ou non) entraînant d'éventuels déraillements. Il n'y aura vraisemblablement pas beaucoup d'autres alternatives que de se munir d'une lime et de corriger le problème...

Les IC2000 sont des voitures à plancher bas et cela va naturellement avoir une certaine influence sur la conception de votre réseau et représenter des contraintes certaines dans le cadre du montage de vos voies qui devra être soigné pour éviter des décrochements intempestifs. Il est évident que le réseau sur lequel va circuler votre train IC2000 va être important; tant que la composition est tractée, pas de problèmes (ou presque), mais en pousse c'est tout de suite différent, courbes et contre-courbes interdites, petits rayons à éviter et surtout... surtout ne pas vouloir pousser une rame de 10 voitures si vous avez des rampes de 40 pour mille sous peine de voir votre pauvre 460 y laisser ses bandages d'adhérence et une partie de sa transmission !

Il y a aussi des points qui font plaisir : la présence d'un aménagement intérieur complet, soigné et proprement teinté fait partie de ceux là, mais la présence de cet élément se fait au détriment de ce qui aurait pu constituer la cerise sur le gâteau : l'éclairage intérieur.

Selon huerz (admin du forum sNs), il reste tellement peu de place dans le véhicule que mettre un éclairage tient de la prouesse de modéliste éclairé (Content) et surtout habile. Ne perdons pas de vue que l'ajout d'un éclairage intérieur aurait contribué à augmenter le prix final de véhicules qui restent, malgré tout, assez coûteux, surtout en période de vaches maigres !

aménagements intérieurs de l'IC2000 Hobbytrain

Les caisses sont bien détaillées; le fabricant a poussé le souci du détail en moulant des intercirculations et des traverses de tamponnement finement gravées qui sont pourtant partiellement cachées lors du roulement. La tête de la voiture-pilote comporte également le système d'attelage complet (crochet, boyaux), mais la traverse de tamponnement ne pourra pas être échangée pour offrir l'attelage N standard. Dès lors, impossible d'ajouter des véhicules derrière ce pilote, mais est-ce vraiment bien utile ?

intercirculations des voitures IC2000

bon niveau de détail des intercirculations et traverses de tamponnements.

Qu'est-ce qui ne me fait pas plaisir ? Des bricoles, on va le voir... Après un examen complet des carrosseries à la loupe d'horloger on constate que la mise en peinture est un peu approximative sur certaines zones, je pense notamment aux aérateurs dont la peinture métallisée bave sur le blanc des caisses et c'est visible même à l'oeil nu ! Il en va de même pour quelques noirs qui ne sont pas vraiment nets.

Je n'ai pas apprécié non plus le fait qu'il faille monter soi-même les attelages de certaines voitures alors que les autres véhicules sont correctement équipés, pourquoi cette différence ? Et après ? Il y a un certain nombre de pièces de superdétaillage (je devrais plutôt dire de mise en compatibilité) qui permettent juste de pouvoir faire rouler ces véhicules avec une simple Re 460 KATO !!! Mais il ne faut surtout rien oublier sinon ça déraille, ça coince et ça peut même se décrocher. On se retrouve avec du matériel qui requiert certaines conditions pour pouvoir rouler sans anicroches, est-ce que tout le monde peut se permettre de construire un réseau pour pouvoir faire rouler CE matériel ?

Pour ce qui est de l'éclairage de la voiture-pilote, nous avons eu une réaction faisant état de LEDs blanches trop froides pour l'éclairage de tête, pour ma part je trouve que les deux canaux lumineux signalant le rouge de queue me paraissent un petit peu trop petits et sont donc peu visibles. Cela dit, ils me paraissent correctement dimensionnés si l'on s'en tient au strict respect de l'échelle.

Tirons le bilan, voulez-vous ? D'une manière générale on peut apprécier l'arrivée sur le marché de ces véhicules, attendus depuis tant d'années par les modélistes suisses. Le prix proposé est à considérer comme acceptable même s'il n'est pas destiné à toutes les bourses, mais une rame de 7 ou 8 éléments devrait tout de même vous coûter près de 500 francs suisses (environ 350 euros). Le matériel vaut son prix, mais j'aurais attendu quelque chose de plus abouti sur le plan de qualité de mise en peinture. Peut-être aurait-il fallu faire quelques concessions sur l'aspect général et garantir un roulement parfait ! En effet, la qualité de finition ne peut pas destiner les IC2000 à une présence en vitrine; c'est fait pour rouler, encore faut-il que cela roule bien et ça... on verra bien quelles seront les remarques enregistrées dans les divers forums de discussions spécialisés...

crédit photographique, Peter Huerzeler, Spur N Schweiz