Gruyère Rail club
Case postale 355
1630 Bulle 1

et notre e-mail : info(at)gruyere-rail-club.ch

histoire et projets

l'historique du club, descriptif de notre maquette, sponsoring, financement, statuts, etc...

mise à jour : 13 juillet 2017

Alors que la saison estivale bat son plein on peu tirer un premier bilan du semestre écoulé avec une certains satisfaction ! Genève est définitivement en service (donc parcourable dans son intégralité) et les travaux de décoration vont pouvoir démarrer. Nous avons effectué une première mise en place du quai deux mais il va falloir revoir certaines dimensions et l'essai réalisé doit donc être considéré comme étant un prototype. Notre second chantier du printemps consistait à la remise en état d'environ 7 mètres de voie sur notre réseau à voie unique. Construit il y a plus de 25 ans avec des rails Arnold ce secteur nous posait régulièrement des problèmes d'occupations fantômes et surtout de traction en général. Lors d'une opération "coup de poing", mené lors d'un de nos samedis bricole annuels nous avons démonté l'ancienne voie, défini le nouveau tracé, puis posé les 7 à 8 mètres de nouveaux rails PECO

démontage de la voie Arnold en mai 2017

démontage de l'ancienne voie Arnold

pas averti des travaux !?

l'automobiliste n'a apparemment pas été averti des travaux !

l'ancien tracé

voici l'ancien tracé

nouveau tracé

et voici le nouveau tracé avec son aiguillage en pleine voie...

nouveau travé sous un autre angle

Vue sous un autre angle, alors que la colle est en train de prendre...

Pendant ce temps là, à Genève, des travaux de ballastage avaient déjà commencé sur certains secteur de nos voies principales...

ballastage à Genève

ballastage à Genève et pose de nos jolis butoirs normalisés CFF, impression 3D...

L'été sera probablement plus calme mais nous allons poursuivre le ballastage sur nos secteurs réfectionnés avant de démarrer, cet automne, la pose de la signalisation de type "N"


26 avril 2017

Eh oui, les mois filent et je peine à mettre ce dossier à jour; d'une part car les photos ne sont pas nombreuses et d'autre part car l'essentiel de notre travail de ces derniers mois est resté axé sur le domaine de la technique qui n'est pas des plus photogéniques, vous en conviendrez ! Il s'est donc passé mal de choses depuis notre update de novembre 2016 puisque nous avons organisé notre journée portes ouvertes qui a connu un certain succès mais qui a également mis en évidence certaines erreurs de conception et surtout le vieillissement d'une partie de notre réseau. Nous avons passé quelques semaines à identifier tous ces problèmes en espérant en résoudre une partie dans le courant du premier semestre 2017...

Parmi les problèmes identifiés : deux cantons du réseau à voie unique reliant Chiasso à Romont construits avec de la voie Arnold d'il y a 25 ans nécessitent une réfection rapide, il faut revoir nos sorties de gares car l'organisation des cantons ne permet que rarement d'effectuer des manoeuvres "propres" et nous allons donc redécouper le tout,la zone marchandises de Genève n'était pas encore en service et sa mise au point va prendre pas mal de temps, deux ou trois voies principales de Chiasso mériteraient également une réfection.

... et puis lorsque ceci sera terminé on pourra poser la signalisation lumineuse de la double voie Chiasso-Genève et effectuer les premières études pour la mise en service des signaux nains à Genève et Romont.

On est donc résolument tournés vers la technique pour encore plusieurs mois mais certains travaux sont désormais achevés; ainsi tout le secteur marchandises de Genève est désormais en service et c'est donc l'intégralité du réseau qui peut désormais être parcourue, ceci étant une première depuis le démarrage de la construction de notre maquette, le 13 janvier 1989 !!!

On n'oublie naturellement pas le décor, mais la poursuite de sa construction passe logiquement après la partie technique. Cela dit il faudra assez rapidement ballaster les voies de la gare de Genève et installer les quais; puis viendra la pose des caniveaux et celle des signaux.

En l'état j'espère pouvoir vous présenter des photos un peu intéressantes lors de la mise à jour de mai prochain, wait & see, comme ils disent


11 novembre 2016

Mon Dieu que le temps passe vite, très vite, trop vite... Il me semble que je publiais notre dernier update il y a seulement quelques semaines mais en fait cela fait déjà près de 3 mois et (bientôt) demie. Il est vrai que nous avons vécu une fin d'été et un début d'automne plutôt chahutés, jugez plutôt !

Peu après avoir posé notre gare de Genève à son emplacement définitif il a fallu achever les travaux de câblage; certes tous les cantons et toutes les aiguilles étaient pré-câblées sur le terrain mais il fallait également le faire côté électronique de commande, puis tester l'entier de la gare et saisir toutes les infos y relatives dans notre base de données soit approximativement 200 raccordements à documenter. Ceci fait les tests ont démarré et nous avons rencontré diverses difficultés dans cette phase des travaux, la plus importante d'entre elles ayant causé un arrêt complet du système par court-circuit d'un composant. Nous avons été très près d'une grosse catastrophe qui aurait pu remettre en cause l'organisation de notre journée portes ouvertes du 26 novembre prochain mais également et surtout qui aurait pu sonner le glas de l'exploitation du réseau en analogique; il nous aurait fallu envisager une digitalisation complète de la GRC Company !!!

Finalement la panne a été trouvée et nous avons pu poursuivre nos travaux en août et surtout en octobre et désormais le réseau est totalement exploitable, on va pouvoir commencer à mettre sur pieds l'exploitation en horaire "cadencé" et créer nos marches de trains... Ce sera pour 2017, naturellement !

Il y aura également le secteur du décor qui va pouvoir (re)prendre de l'ampleur ces prochains mois puisque la partie technique est désormais sous toit, au moins pour son aspect basique. Et là encore un gros job de préparation aura lieu l'an prochain, nous y reviendrons dans ces lignes comme il se doit.

le réseau à mi-novembre 2016

notre réseau à mi-novembre 2016, il ne manque plus que nos futurs visiteurs


30 juillet 2016

Cette fois-ci ça y est ! Genève est à son emplacement définitif et les choses TRES sérieuses ont commencé... Nous avons câblé, raccordé, testé et enregistré la configuration de la totalité de nos voies avec succès au cours du mois de juillet et la mise en service des aiguillages a également débuté avec une quinzaine d'appareils en service (environ 40% du total). On peut légitimement penser que ce travail sera terminé à fin août ou début septembre au plus tard et que les premiers essais de roulement pourront se dérouler dans la foulée. S'ils sont concluants on ballastera le tout et la pose de la signalisation pourra également être effectuée.

Les conditions pour l'organisation de notre journée portes ouvertes sont ainsi remplies et il va désormais être possible de préparer activement cette échéance. Nous devons mettre en place un mode de pilotage particulier pour cette gare en cul-de-sac et nous devons également étudier un horaire pour la démonstration...

on pose Genève

pendant que certains regardent (ou prodiguent leurs conseils éclairés) d'autres travaillent sous le réseau...

Juillet ça a aussi été l'occasion de poursuivre certains travaux de décoration, en particulier dans le secteur de la ligne NBS. Si vous vous rappelez bien, nous avons dû composer avec des actes de vandalisme près du portail d'entrée d'un de nos tunnels (constat de novembre 2015) et il a fallu faire appel au service des travaux pour effacer les tags qu'ont laissé certains "artistes" peu soucieux des dangers à se trouver en pareils lieux !

on efface les tags

il ne restera - peut-être - bientôt plus aucune trace du passage de "l'artiste" responsable de ces tags.


 

25 mai 2016

Les semaines passent et on progresse bien en ce début de 2ème trimestre 2016. Nous avons eu une journée entière consacrée à nos chantiers et tout ceci prend désormais une belle tournure. C'est au niveau du câblage de notre gare de Genève que les progrès sont les plus remarquables puisque toutes les voies et toutes les aiguilles ont été câblées sur le terrain. Nous achevons, ces jours-ci, la confection des câbles de liaison entre la gare et l'électronique et un des quatre premiers câbles à 50 pôles a même été raccordé à notre électronique; cela représente 12 voies qui sont donc prêtes à être mises en service. On peut imaginer progresser dans le même ordre de grandeur d'ici à fin juin et cela signifierait donc que le raccordement final et les tests pourraient être entrepris dès juillet !

Avoir notre réseau intégralement utilisable pour notre prochaine journée portes ouvertes ne serait donc pas utopique et représenterait une vraie valeur ajoutée pour cette présentation publique. Paralèllement aux travaux de raccordement et de saisie informatique nous avons également profité d'améliorer le câblage principale des boîtiers et alimentations de Genève. Le travail accompli servira de modèle pour améliorer la situation de Chiasso et Romont où cette "optimisation" n'a pas été faite !

Pendant qu'une équipe s'occupait du câble, une autre faisait de la déco... On a encore pas mal de travail en vue pour achever le secteur du grand quai de Romont et le secteur NBS attenant. Flocage et peinture règnent ici en maîtres mais nous avons également réfléchi à la suite des événements : comment intégrer au mieux Genève dans le décor de Romont ? Il y a beaucoup de pistes à explorer et d'idées à trouver mais le principe d'une coupure nette entre ces deux modules est de plus en plus évidente...

la déco se poursuite à Romont

la déco se poursuit à Romont


27 mars 2016

Le temps file à toute vitesse; notre dernière mise à jour date du 11 novembre dernier ! Vous en rendez-vous compte ?

Cela dit - et contrairement à ce que vous pourriez peut-être croire - nous avons fortement progressé pendant cette période. Cependant dans certains domaines il est véritablement difficile de vous montrer quelque chose d'un peu présentable ! Si on vous dit que le câblage de la gare de Genève se poursuit et que nous espérons pouvoir la poser à sa place définitive d'ici à cet été vous allez penser que tout ceci est très bien, mais photographiquement ce n'est pas très intéressant ! Bon, allez, pour vous faire plaisir je vous mets une photo et on en parle plus...

câblage

voilààààà...

Par contre, nous avons également produit un peu de décor. Nos efforts se sont concentrés sur la zone de Romont où plusieurs secteurs doivent être avancés jusqu'à cet été. Ainsi la sortie de la gare direction "Bern" est toujours en cours de réalilsation, nous y avons posé une caserne de pompiers, un centre d'entreposage de carburants, une remise à locomotives, un réseau routier, etc... Mais il y a maintenant diverses finitions à exécuter pour que cela soit intéressant (et photographiable). En gare, nous avons réalisé le quai marchandises principal, mais il est loin d'être terminé...

travaux à Romont, on construit le quai

le quai marchandises est en cours de mise en place...

Vers la sortie direction "Lausanne" nous avons également un centre d'entraînement militaire avec une place d'exercice pour blindés (comme à la montagne de Lussy) et nous restons ainsi dans la thème de la région romontoise et surtout de l'exploitation future de la gare avec des rames marchandises qui devront présenter ces aspects.

Notre assemblée générale nous a donné l'occasion de définir quelques mandats qui seront répartis entre les membres du club. Parmi ceux-ci figurent notamment le remplacement d'une TJD à Romont, la construction de la marquise de Chiasso, le remplacement des barrières antichute dans nos tronçons en tunnel, l'installation d'un éclairage de secours à LED's dans ces mêmes secteurs en tunnel, etc... Tous ces mandats sont naturellement destinés à donner un meilleur aspect à notre réseau en vue de la journée portes ouvertes du 26 novembre prochain...


11 novembre 2015

Depuis le temps !!! c'était le moment ! Enfin un update de nos travaux en photo. Comme nous l'avons déjà mentionné, l'été a été plutôt calme et le début de l'automne également, mais depuis octobre nos locaux bourdonnent à nouveau d'une franche activité...

Pendant ce début d'automne nous avons poursuivi nos travaux de décoration dans le secteur de Romont et avons mis en chantier la fermeture d'un secteur situé près de la sortie "Lausanne". Ceci devrait nous permettre, ensuite, de finaliser le secteur montagneux séparant notre réseau en deux régions. Ce secteur de décor en cours de construction nous permet de faire un rappel par rapport à la réalité en amenant l'armée suisse aux abords de la gare. Très bonne justification pour notre voie de chargement aux blindés, non !?

sortie côté Lausanne, l'armée s'invite

un secteur assez complexe à réaliser avec une route, la double-voie en contrebas, un rond-point, quelques habitations et l'entrée dans le futur secteur de la gare.

sur l'autre sortie de Romont, côté "Bern", nous avons poursuivi les travaux entamés au printemps en ajoutant des éléments éclairés et en complétant le relief. Quelques pièces de superdétaillage ont également été ajoutés dans les alentours du dépôt et des personnages supplémentaires ont fait leur apparition.

dépôt côté Bern

ça prend forme, et de nuit c'est joli !

Nous avons également oeuvré à la partie centrale du réseau dans le secteur du grand pont. Le décor est complété par la présence d'une exploitation de sables, graviers et roches divers qui sera desservie par un petit train de chantier. Ce n'est pas encore fonctionnel mais par contre la déco prend belle apparence et la mise en eau de la rivière pourrait être envisagée pour l'été 2016.

Pierre Caillou à la Roche, sables et graviers

il y a encore du pain sur la planche, mais ça prend forme gentiment.

Toujours dans le secteur de la rivière nous avons ajouté un pont de bois (éclairé la nuit, également) et un certain nombre de personnages qui font de la bronzette au bord de l'eau. Encore quelques tentes de camping, un ou deux canoës, quelques parasols et pourquoi pas l'un ou l'autre feu de camp et l'affaire sera belle !

dolce farniente au bord de l'eau

A peine inaugurée, notre ligne à grande vitesse a déjà été vandalisée ! Un malotru a réussi à se faufiler près de l'entrée du tunnel II et à taguer un de ses murs. Les travaux de remise en état vont démarrer et il faudra naturellement sécuriser l'endroit, tant pour le personnel du service des travaux que pour les badauds...

vandales !

...et la suite ? Dans quelques jours nous recevront le club FriTram dans nos locaux et l'objectif est de pouvoir rouler à un maximum d'endroits possibles et avec le minimum de perturbations. Il faut donc nettoyer complètement le réseau et surtout résoudre les quelques problèmes d'aiguillages que nous avons encore en gare de Romont, consécutifs aux travaux de ballastage et de décoration entrepris pendant le premier semestre 2015. Nous aurons également une journée complète de travaux divers à notre disposition pour régler d'autres petits problèmes et surtout pour faire de l'ordre. Dès décembre on va poursuivre le câblage de Genève et donc provisoirement laisser le décor un peu de côté.

Ici s'achève l'avant-dernier "rapport photographique" de notre site pour 2015. Nous vous retrouverons dans le courant de la 3ème semaine de décembre pour le bilan annuel.


 

3 mai 2015,

C'est toujours sur Romont et le secteur dépôts (locs + carburants) que se sont concentrés nos efforts de ce mois d'avril... Il est vrai qu'en quelques soirées on arrive assez rapidement à donner une bonne apparence à une "grande" surface de terrain. Il faut, de prime abord, réfléchir à ce qu'on va vouloir présenter. Ensuite il faut tenir compte des éléments déjà présents et d'autres contraintes techniques (présence des boulons de fixation des plateaux, par exemple...). Une fois tous ces paramètres connus on peut entamer le travail : dessin au crayon du décor, perçage de trous pour les équipements techniques ultérieurs, mise en place de la chaussée, zones à plâtrer, relief, etc.

Après le gros oeuvre évoqué ci-avant on peut se lancer dans l'application des divers flocages et autres matériaux qui vont composer le décor puis on pourra passer à la première phase de superdétaillage avec la pose des barrières, la mise en place des premiers personnages, la mise en place de certains équipements techniques comme les lampadaires par exemple.

Cités ainsi rapidement ces travaux prennent toutefois du temps et nous sommes contents si on arrive à traiter 30 ou 40 cm carrés par soirée et par phase. Mais, lorsque la colle a séché et que les retouches ont été faites on admire le résultat avec plaisir...

le travail d'avril 2015

La route qui conduit au dépôt des locomotives est bien avancée et il va encore falloir fignoler un peu les alentours avant de passer au secteur du dépôt à carburants. Son accès routier a été dessiné et le revêtement est choisi. Nous avons également préparé la fin du module dans tout le secteur de la grande courbe à double voie. Il y aura des parois anti-bruit, un peu de bétail, quelques arbres fruitiers, etc.

On se revoit à fin mai pour voir tout ça ?


 

3 avril 2015

Gros travail sur le secteur du dépôt de Romont en mars... finalisation des raccordements électroniques et tests avant de passer au ballastage. Celui-ci est désormais terminé et il ne nous reste donc plus qu'un petit secteur d'une trentaine de centimètres à l'entrée en gare côté "Lausanne" à achever pour que la gare soit totalement terminée pour ce chapitre particulier. Oh ! il y aura certainement toujours des petites retouches ici et là mais le gros oeuvre sera terminé avant l'été, c'est désormais certain ! La fin du ballastage signifie aussi que nous allons pouvoir être très actifs pour la mise en place de quelques éléments de décor de l'infrastructure tels les caniveaux et les moteurs d'aiguilles "en surface"...

Après avoir terminé la pose du ballast nous ne nous sommes pas posé trop de questions sur la suite des travaux : le dépôt est fonctionnel; il va falloir passer aux aménagements extérieurs.  Vu que le dépôt de carburant voisin sera accessible par la route, nous allons logiquement la prolonger jusqu'au dépôt et poser un éclairage routier adéquat. De plus il va falloir poser diverses clôtures, ajouter des éléments ferroviaires ou non (poteaux, tas de ballast, pièces de matériel roulant, etc.) et naturellement aussi des personnages.

l'accès routier du dépôt prend forme

l'accès routier en cours de réalisation

Parmi les projets à mener à terme jusqu'à la fin du premier trimestre il y avait l'acquisition de deux nouveaux écrans d'ordinateur pour permettre le pilotage, la mise à jour de notre base de données des raccordements électriques, la réparation d'une aiguille à l'entrée de Chiasso. Nous sommes parvenus à les mener à bien malgré que la fréquentation de nos locaux n'aie pas été très importante. Les prochaines semaines devraient nous permettre de faire évoluer de manière importante le secteur du dépôt et celui de la zone d'entreposage des carburants. Rendez-vous d'ici un mois pour voir de quoi il retourne ?


 

7 mars 2015,

...et une année de plus qui redémarre... les projets sont naturellement nombreux et on aimerait toujours pouvoir accueillir le public dans notre local comme ce fut le cas en 2011 ! Lors de notre assemblée générale nous décidons que tant que Genève n'est pas posée sur le réseau on continuera les activités de construction. Il faut que le public puisse en avoir "pour son argent"...

Les premiers jours de l'année ont donc été dévolus à la partie adminstrative (comptes, assemblée générale) et aux premiers travaux de décoration d'importance en gare de Romont. Nous avons effectué divers travaux dans la zone du dépôt et, surtout, nous avons raccordé ce dernier à notre électronique de commande. Désormais toute la gare est raccordée mais nous avons quinze mois de retard ! Comme un bonheur ne vient jamais seul nous avons également achevé le ballastage de plusieurs secteurs et nous pouvons désormais affirmer qu'il ne reste que 5% du ballastage à faire pour que cette phase soit totalement achevée.

vue arrière du dépôt de Romont

vue arrière du dépôt, à côté de la voie des carburants...

Nous pourrons donc suivre avec la seconde phase de la pose des caniveaux et la mise en place des signaux nains factices. Les signaux fonctionnels doivent encore être commandés, mais surtout nous recherchons une possibilité de les gérer correctement avec notre logiciel car, malheureusement, il ne reconnaît pas ce type de signalisation.

une 460 sort du dépôt, premier roulage

premier roulage sur le faisceau du dépôt de Romont; ça passe !

Nous avons également raccordé deux signaux du système CFF Numérique entre Chiasso et Genève et les premiers travaux pour raccorder la dernière voie de Chiasso (voie 28) vont débuter tout prochainement. Ces deux premiers mois de travaux ont donc été assez motivants même si nous déplorons toujours une fréquentation assez moyenne...

cerise sur le gâteau

en pâtisserie cela se nomme la cerise sur le gâteau ! L'éclairage du dépôt est également fonctionnel !


25 décembre 2014

Quoi de mieux que les fêtes de Noël pour tirer un bilan ? Nous allons faire celui du trimestre (presque) écoulé au travers de quelques photos et parler un tout petit peu de 2015...

La difficulté à établir des prévisions sur nos projets en cours est principalement constituée de deux variables : notre effectif et nos fournisseurs. Dans le premier cas il faut arriver à garantir des présences régulières pour obtenir une progression dans les travaux de construction et surtout pour confier un suivi à quiconque accepte une tâche. Dans le second cas, nos fournisseurs n'ont pas toujours fait preuve d'une fiabilité à toute épreuve et un événement survenu voici environ deux mois vient encore compliquer notre tâche. Nous y reviendrons peut-être plus en détails dans quelques semaines.

Donc, nous avons décidé d'entreprendre la construction d'une ligne à grande vitesse sur notre réseau et, pour ce faire, il fallait commencer par en déterminer l'emplacement puis par déconstruire (pour utiliser un de ces termes idiots à la mode actuellement) l'ancienne ligne. Au GRC on ne se complique pas la vie : on coupe et basta.

le secteur à remplacer

le secteur primitif a été retiré...

Après quelques soirées de travail, un nouveau tracé a été établi et les voies sont désormais posées et ballastées. On peut passer à la seconde phase : le démontage de l'ancienne double voie inférieure qui sera remplacée par du rail PECO avec traverses béton. La "vieille" ligne va devenir un tronçon à grande vitesse...

emplacement de la NBS

la nouvelle plateforme est mise en place, voie posée et ballastée

NBS posée, raccordée et ballastée

place à la grande vitesse !

Après quelques soirées de travail intense, les deux tronçons sont raccordés, ballastés puis testés. Déclarés bon pour le service au début du mois de novembre ils voient passer les premiers convois à notre grande satisfaction. Mais de l'armature brute nous devons désormais nous occuper ! Il va falloir faire disparaître bois et liège pour faire apparaître tunnels et rochers, talus et herbages, appareillages techniques et caténaire, végétation et autres accessoires. Nous avons une assez bonne idée de ce que devrait représenter le tracé lorsqu'il sera terminé, mais est-ce que le résultat sera à la hauteur de notre imagination et de nos attentes ?

entrée NBS Est

une entrée de tunnel moderne, en carton béton et les premières traces de végétation

Vue "d'avion" notre ligne à grande vitesse présente plutôt bien et nous sommes satisfaits d'avoir entrepris cette modification. Il y a encore pour deux à trois mois de travail de décoration dans ce secteur et nos activités de décembre ne nous ont pas laissé le loisir de continuer les travaux. On y verra donc nettement plus clair à Pâques 2015 !

entrée Ouest

l'entrée de tunnel côté Ouest fait nettement plus "LGV" avec un portail d'inspiration germanique.

Il faut préciser que nous avons concentré une grosse partie de nos efforts de décembre à résoudre divers problèmes techniques en gare de Romont et surtout à poursuivre le câblage des voies qui restaient encore à raccorder. Plusieurs aiguillages ont été réglés car la phase de ballastage a laissé certains points de la gare en mauvais état à cause de la colle. En outre nous avons encore quelques coins où nos trains déraillent, d'autres où l'alimentation électrique n'est pas bonne. Ici aussi il faudra encore un bon trimestre pour résoudre tous les petits problèmes qui subsistent car on ne peut en aucun cas poursuivre les travaux de décoration tant que la technique n'est pas au point.

 


 

06 octobre 2014

Un trimestre sans nouveautés c'est long ! Il faut dire que la période estivale avait été décrétée sans mise à jour et que plusieurs événements survenus ensuite ont encore un peu retardé le présent update. Bref, voici de nos nouvelles... Si l'on excepte le fait que nous avons été un peu moins actifs que d'habitude il n'en demeure pas moins que certains secteurs commencent à prendre bonne façon. Nous avons terminé la première phase de construction de notre ligne NBS (pose des voies, ballast, caniveaux) et avons entamé la partie purement consacrée à la décoration (acquisition de caténaire et de signaux, pose de talus, etc.) Il est fort probable que ce secteur sera terminé avant Noël et cette perspective nous remplit de satisfaction.

Le secteur "lac et rivière" a également pas mal évolué et nous allons prochainement donner une meilleure apparence à la rivière qui, pour l'instant, se résume à un filet de peinture bleue verdâtre parsemée de petits cailloux ! Vu la surface totale de décor à réaliser sur ces deux modules, je pense qu'il faudra encore plusieurs semaines avant que tout soit "terminé". 

Au niveau technique nous avons effectué des demandes de devis pour des équipements divers concernant de la signalisation et des installations de régulation. Leur acquisition est en phase de réalisation et leur livraison est prévue pour la fin de l'automne. L'hiver sera donc très certainement consacré au câblage mais novembre et décembre comprendront suffisamment de travaux préparatoires pour que l'on se mette dans le bain.

En gare de Romont nous avons aussi effectué plusieurs travaux liés à l'extension du décor dans le secteur du dépôt à carburants. En outre, vu que les travaux de la NBS ont pris une tournure plus que positive, nous allons également pouvoir régler tous les détails relatifs au décor de l'entrée en gare de Romont, côté Lausanne, et ainsi achever un secteur dont la première moitié était déjà terminée (pour son gros oeuvre) depuis plus de quatre ans.

Octobre et novembre seront très clairement une période importante pour notre réseau puisque deux secteurs auront fortement progressé et seront présentables au public constitué de nos membres supporters et de nos sponsors/donateurs.


30 juin 2014

...deux mois actifs à souhait nous ont permis d'enregistrer de belles progressions au niveau de nos travaux de construction. Il faut dire que nous étions en attente de matériel technique pour reprendre le roulement et que les retards ont provoqué une attente qui a mis nos nerfs à rude épreuve.

Sans possibilité de rouler il fallait se rabattre sur la réalisation du décor ainsi que sur quelques modifications dont nous avions approuvé le schéma général l'an dernier déjà.

C'est sur Romont que se sont portés nos efforts. Nous avons continué le ballastage des voies principales et entamé celui des voies annexes qui sont déjà raccordées à notre électronique de commande. Ce point achevé nous avons pu démarrer la mise en place de quelques éléments de superdétaillage, tel les caniveaux et autres chambres à câbles. Nous avions également un dépôt des locomotives qui était prêt à supporter le travail de nos décorateurs. Vieillissement, ajout d'éléments divers et pose d'un éclairage multipoints ont constitué autant d'aspects qu'il a fallu soigner avant de fixer le toit.

le dépôt de Romont

le dépôt des locomotives jouxte un dépôt à carburant, non présent sur ce cliché

Attendant une réalisation qui tardait, le quai principal de la gare a finalement vu le jour ! Il reste encore de nombreux points à améliorer sur le plan des détails, mais au moins nos voyageurs peuvent désormais descendre du train sans tomber dans le ballast smile...

le quai de Romont

le quai est posé, reste à le superdétailler !

Depuis plusieurs mois nous avions envie de corriger notre ligne à simple voie que nous trouvions décidément trop rectiligne sur sa portion principale. En une soirée le sort de l'ancien tracé a été scellé et nous avons préparé un nouvel environnement avec voies en dévers, courbes élégantes et apparition d'un secteur jusqu'ici camouflé et que nous allons équiper avec des voies à traverses en béton. Vu que ces travaux ont été entrepris tardivement et que nous recevions nos membres amis le vendredi 27 juin, il a fallu mettre les bouchées doubles pour réaliser le raccordement électrique afin que le tronçon soit roulable.

ici se trouvait l'ancien tracé

l'ancien tracé de la fausse double voie se devine alors que la section cachée d'une double voie va enfin apparaître.

1er mai 2014

Enfin des nouvelles ! Cela faisait un bail n'est-ce pas !? Il faut dire que le début de l'année n'a pas été très "sexy" en ce qui concerne nos activités et le démarrage a été long à se concrétiser. Depuis quelques jours cela va mieux et nous passons gentiment la démultipliée pour remonter la pente. Il faut admettre aussi que les retards pris par notre fournisseur en matériel électronique ne nous ont pas aidé...

réfection à l'entrée de la gare de Chiasso

l'entrée Ouest de Chiasso est également en cours de réfection

Avec le matériel enfin à disposition nous avons commencé par revoir la répartition de notre alimentation électrique ainsi que l'organisation du bus de données qui sont gérées par le logiciel de pilotage. Nous avons ensuite remplacé certains éléments défectueux qui nous empêchaient de rouler ces derniers mois et avons identifié des problèmes techniques découlant de la phase de ballastage assez intense en gare de Romont. Certains secteurs devront encore être nettoyés pour pouvoir être parcourus et il faudra avoir recours à tout notre habileté pour débloquer certains aiguillages. Les blocages existants ont d'ailleurs aussi provoqué des surchauffes de moteurs que nous allons devoir dépanner.

Il nous faudra probablement deux à trois semaines pour finir d'identifier tous ces petits problèmes et pour les résoudre. Ensuite nous pourrons passer à la suite des travaux de câblage en gare de Romont ET en gare de Genève. Cette gare est actuellement pré-câblée à environ 60% et l'objectif est de pouvoir terminer d'ici à l'été.

câblage préparatoire à Genève

câblage préparatoire sous Genève

En ce qui concerne la partie décoration nous avons effectué quelques travaux sur le dépôt de la gare de Romont et avons concrétisé nos derniers essais pour la partie "riviera" de l'entrée en gare (côté Lausanne si vous préférez !) Les activités entamées dans le secteur du barrage se sont poursuivies au cours des semaines écoulées, mais vu qu'elles ne sont - et de loin - pas terminées nous en reparlerons peut-être à la fin du mois.

entrée de Romont côté Lausanne

entrée de Romont, le pont et la halle STunnel

2 février 2014

Et voici une année qui redémarre ! Les fêtes sont derrière nous et il est temps de penser à la reprise des travaux. Nous avons entamé 2014 avec la manifestation destinée à nos membres amis et sponsors et, pour les accueillir et déguster la fondue, il était impératif que nous mettions un peu d'ordre. C'est ce qui a occupé nos deux premières soirées de l'année...

Nous avons profité pour faire rouler quelques véhicules et, surtout, nous avons profité pour terminer quelques travaux en retard. Ainsi nous avons intégralement réfectionné les voies du dépôt de Romont et avons relié la future voie des carburants au réseau; il ne restera que le câblage à ajouter pour que cela soit roulable.

vue de l'arrière du dépôt des locs

désormais les voies de dépôt ont une meilleure géométrie

voies du dépôt de Romont, verso

vue opposée à la précédante, pour mieux situer...

A Chiasso également nous avons essayé de terminer quelques réfections mais nous nous heurtons toujours à quelques petits problèmes de puissance pour tourner une de nos aiguilles... et vu que notre multimètre était en panne... il a fallu attendre... Attente qui ne fut pas oisive puisque nous avons profité de ce temps disponible pour préparer le ballastage de ce secteur (en espérant qu'il ne faudra pas tout démonter)

signal avancé d'entrée de la voie unique Chiasso-Romont, à Romont

essais avec le signal avancé d'entrée à Romont; ça répond au doigt et à l'oeil !

Nous avons profité du calme relatif régnant en début d'année pour faire quelques réglages et essais à l'un de nos signaux avancés, en entrée de gare à Romont. Nous avons aussi terminé quelques aménagements à notre cafétéria, en vue de notre assemblée générale du 15 février prochain.


3 décembre 2013

Si les activités de ballastage en gare de Romont ont occupé une part importante du temps consacré aux travaux, nous avons aussi balisé les activités à mener dès le début 2014; une soirée a d'ailleurs presqu'essentiellement été consacrée à ces diverses études. Ainsi nous avons planifié la mise en place de la signalisation de type "N" sur le réseau à double voie reliant Chiasso à Genève et celui à simple voie qui va de Genève à Romont où nous retrouverons la signalisation classique. Un secteur de la simple voie Chiasso - Romont sera corrigé afin de permettre ensuite la construction d'un secteur de décor et la finalisation d'un autre.

Une troisième zone sera également en chantier sur le secteur "sortie Fribourg" avec l'implantation d'un dépôt à carburant, la modification d'une voie et surtout l'arrivée d'un secteur routier. Pendant ce mois de novembre nous avons donc procédé au test de notre premier signal numérique et également de notre premier signal nain. Ces deux signaux, tous deux de provenance Microscale, ont nécessité quelques réflexions. Dans le cas du signal type "N" il a fallu déterminer comment il serait géré par notre logiciel qui ne reconnaît pas encore ce type de signalisation et grâce à quelques finesses de programmation nous avons pu obtenir un fonctionnement satisfaisant. Pour le signal nain les interrogations étaient un peu différentes puisqu'il s'agissait avant tout de déterminer si la base du signal - comprenant une partie de son électronique - ne risquait pas de provoquer le percement d'un trop gros trou a proximité de voies déjà ballastées.

Après quelques essais prudents, le fragile petit signal a pu être posé et raccordé à notre grande satisfaction; des investissements auront lieu en 2014 pour qu'il soit rapidement rejoint par d'autres exemplaires...

choix de l'emplacement et perçage

un trou de presque 1 cm de diamètre doit être percé pour laisser passer le signal

réglage de hauteur et orientation

il faut ensuite régler la hauteur et l'orientation du signal


ballastage de la zone du signal

le signal est en place, on ballaste et ensuite préparation du câblage


raccordé et mis en service

le signal fonctionne parfaitement et son emplacement est correct par rapport à notre plan de gare.

C'est donc toujours vers la partie technique que s'orientent nos acquisitions de matériel et nous espérons pouvoir les poursuivre l'an prochain avec la mise en service progressive de la gare de Genève; notre but étant qu'elle soit au moins partiellement utilisable pour notre seconde journée portes ouvertes. Il est également un secteur que nous avons cherché à faire évoluer depuis quelques semaines, c'est la zone du barrage et du petit vallon. Diverses idées nous ont permis d'agrémenter ce secteur et nos décorateurs s'activent à la mise en place des éléments qui apporteront un peu de vie à cet endroit !

la décoration du vallon

2 novembre 2013

Le ballastage et un peu de technique sont restés au centre de nos efforts pendant le mois d'octobre. Nous sommes toujours en attente d'infos précises de la part de notre fournisseur d'électronique afin d'entamer le processus de Service Après-Vente sur nos alimentations et nos boîtiers. Dernier problème en date : un bloc d'alimentation des accessoires, situé dans un boîtier, qui a lâché et qui empêche les aiguilles de tourner en gare de Romont.

Nous avons donc poursuivi le ballastage des voies et l'implantation de divers éléments de superdétaillage et le résultat est plutôt assez bon. Nous n'allons pas fixer immédiatement ces éléments car la mise en place des signaux nains va probablement signifier une dépose du plateau de la gare pour pouvoir effectuer certains perçages.

travaux d'octobre, déco

décor dans la zone de la voies aux blindés

le ballastage de Romont progresse bien

les travaux de ballastage en gare de Romont ont bien progressé, près des deux tiers sont désormais effectués

L'installation future de la signalisation CFF de type "N" a requis quelques tests avec un de ces signaux provenant du fournisseur MicroScale. Nous sommes satisfait de l'apparence générale de cette nouvelle signalisation qui, de plus, se laisse assez aisément paramétrer dans le logiciel Driving Railway.

l'aiguille de la bufircation requiert une vitesse de 60 km/h

un chemin de fer "moderne" avec les balises et la signalisation "N".

Nos objectifs pour novembre sont clairs; il va falloir achever le ballastage à Romont et effectuer certaines réparations urgentes à Chiasso. Ceci fait on pourra poursuivre le décor mais il y aura quelques études à réaliser avant d'entamer cette phase...

4 octobre 2013

Le début du mois a essentiellemment été consacré à la préparation de la soirée "portes ouvertes" prévue pour nos sponsors et donateurs. Mise en ordre des locaux après les travaux de l'été et évacuation de déchets divers ont rythmé nos deux premières soirées mensuelles. La démonstration de notre réseau a un peu tourné court à cause des problèmes d'alimentation de notre électronique; cette situation dure depuis de nombreux mois et nous commençons à avoir vraiment hâte que les réparations en Service Après-Vente démarrent car nous faisons de plus en plus régulièrement face à divers problèmes liés à l'alimentation en énergie du réseau.

Afin de ne pas rester bloqués pour nos travaux, nous avons démarré voici plusieurs semaines le ballastage de la gare de Romont ainsi qu'une première partie des travaux de décoration. L'entrée en gare du côté que nous nommons "Lausanne" se présente de mieux en mieux. Le ballastage est une étape délicate car il faut veiller à ce que la transmission du courant de traction ne soit pas interrompue par la colle et surtout, dans les zones d'aiguillages il est important de tester régulièrement le fonctionnement des appareils de voie et éventuellement procéder à quelques réparations.

entrée en gare de Romont en vue mécanicien

vue de l'entrée en gare, côté Lausanne, en perspective "mécanicien"

Lorsque le fonctionnement des appareils de voie a été vérifié il est ensuite possible d'ajouter les premiers éléments de superdétaillage tels que caniveaux, moteurs factices, chambres à câbles, etc...

secteur syndicat agricole et voie aux blindés

ce débord accueillera notamment des trains de blindés.

Sur certains secteurs, entièrement traités en ce qui concerne le ballast et les premiers accessoires, nous pouvons ensuite envisager l'ajout d'autres éléments tels que les signaux nains, le matériel de construction nécessaire aux infrastructures, certains éléments de la caténaire, etc.

la "herse" de Romont

un poste de distribution, fait maison...

de nombreux éléments que l'on ne trouve pas dans le commerce doivent être construits par nos propres soins sur la base de photographies prises sur place. On ne pourra jamais reproduire une telle gare dans toute son exactitude, mais on essaye de faire au plus proche dans la mesure où la taille de ce qu'il faut reproduire pourra l'être au 160ème.

la herse vue depuis l'autre côté du quai

une vue du poste de distribution depuis le quai 1

Nos projets pour octobre vont clairement dans le sens de la continuité pour le ballastage ainsi que pour l'ajout de nouveaux éléments de décor. Le pont de Billens constitue la prochaine étape et elle est bien avancée. Au niveau de la technique nous allons pouvoir tester notre premier signal numérique et notre premier signal nain fonctionnel, si notre centrale énergétique ne nous lâche pas dans l'intervalle !

1er septembre 2013

En cette fin d'été évoquons ce que furent nos activités au cours des semaines écoulées... Le loto était LE grand rendez-vous sur lequel nous comptions pour boucler notre budget; hélas la forte chaleur a tenu les joueurs à distance (ou sur les terrasses !) tant et si bien que nous bouclons cet exercice avec un très maigre bénéfice. On ne peut naturellement pas toujours faire un carton mais cette situation va nous contraindre à quelques efforts supplémentaires pour boucler l'exercice comptable 2013. On y reviendra probablement au moment du bilan de fin d'année...

Les aménagements des locaux ont également pris fin; notre entrée est désormais terminée, finitions y compris et nous n'allons probablement pas entreprendre de travaux d'envergure avant 2014. Il est vrai que nous aurions souhaité aller de l'avant, notamment en vue d'une éventuelle journée portes ouvertes l'an prochain. Mais nous devons aussi nous concentrer sur l'évolution de notre réseau et sur les chantiers encore ouverts. De plus, les aménagements peuvent occuper une part non négligeable du budget et vu que cette année il va falloir un peu compter nos sous...

L'accent a été mis sur la réalisation du décor en gare de Romont avec la pose du ballast dans la secteur de l'entrée en gare côté "Lausanne". Une fois celui-ci posé nous avons ajouté divers éléments complémentaires tels que des caniveaux, signaux nains, moteurs d'aiguilles, chambres à câbles et armoires techniques. Le résultats est visuellement intéressant et nous permet de passer à la réalisation des quais. Nous pourrons aussi démarrer prochainement la construction du pont d'Arrufens qui, dans notre cas, masquera une entrée en tunnel. Dans le secteur de la sortie côté "Bern", nous allons préparer la mise en place d'un dépôt à carburant et poursuivre l'aménagement de la remise des locomotives. Du ballastage sera également réalisé mais nous devrons attendre la fin de la pose des quais avant d'opérer la jonction avec le ballastage entrepris côté "Lausanne".
 
ballastage en gare de Romont

détail d'une zone ballastée

l'entrée de Romont, côté "Lausanne"

vue générale de l'entrée en gare côté "Lausanne"
 
Pour la partie technique nous avons commandé un premier signal nain fonctionnel, pour essais. S'ils s'avèrent concluants nous étendrons leur pose à tous les secteurs visibles et intéressants de la gare. La gestion risque, par contre, d'être un peu plus problèmatique car le logiciel Driving Railway ne reconnaît pas ce type de signalisation et il va falloir prévoir des solutions "maison"; elles sont d'ores et déjà à l'étude...
 
signal avancé de Daillens Bifurcation
 
le signal avancé de Daillens bif a pu être remis en service...
 
Contrairement à ce que nous avions prévu, pas d'activité sur la gare de Genève pendant cet été. D'une part parce que nous n'avons pas encore résolu certains problèmes d'alimentation électrique et d'autre part car nous attendions le résultat financier de notre loto avant d'investir. La situation étant désormais connue nous allons voir quels travaux préparatoires nous allons pouvoir mettre en oeuvre; il devrait s'agir ici exclusivement de câblage et de mise au point à nos moteurs d'aiguilles.


27 juin 2013

Cette fois ça y est ! la mise en place du décor peut officiellement commencer en gare de Romont. Nous avons terminé le raccordement des voies de l'entrée côté "Lausanne" et il est donc temps de passer à la pose du ballast et à l'implantation des signaux nains factices et des caniveaux. Lorsque cette phase sera terminée il faudra penser à la pose du pont d'Arrufens pour lequel nous allons devoir nous attendre à un travail long et minutieux...

décor à l'entrée en gare de Romont

ballastage et pose de caniveaux, travail de précision pour assurer un bon réalisme à cet endroit...

Puisque nous évoquions la pose des voies, il faut mentionner que quelques unes d'entre elles ont été modifiées pour mieux répondre à nos besoins futurs et naturellement aussi pour une question de réalisme par rapport à la situation sur le terrain. Ainsi la voie des blindés a été adaptée, une des voies côté "Bern" a été allongée pour y mettre, éventuellement, un dépôt de carburant et pour terminer nous avons allongé une des voies du dépôt pour permettre le garage d'une composition plus longue.

garage allongé

désormais nous devrions pouvoir garer au moins un GTW sur cette voie...

la zone de dépotage de carburant

le futur dépôt à carburant, une zone similaire est prévue à Genève. Lorsqu'il ne sera pas utilisé on pourra garer un Flirt ici

la voie aux blindés

la voie aux blindés est désormais comme sur le terrain si on excepte sa longueur, bien entendu...

Les projets de l'été vont naturellement tourner autour de ces secteurs et éventuellement aussi dans la zone de Genève... Il reste encore quelques petites réfections à effectuer à Chiasso également pour que nous puissions retrouver un réseau absolument dans le même état qu'avant les inondations de 2012. Il est temps de regarder vers l'avenir !

 

1er juin 2013

Nos travaux se sont essentiellement concentrés sur le nouveau fichier de configuration du système Driving Railway que nous venons de mettre en service et sur la résolution de divers petits problèmes liés à nos raccordements. Fils dessoudés, connexions rompues, aiguilles endommagées, problèmes de continuité électrique, etc... Nous avons fait le ménage et remis en service diverses sections de notre réseau. Nous avons également raccordé de nouvelles voies et migré le dernier tronçon de pleine voie qui subsistait sous l'ancienne technologie.

une Am Fleischmann se dirige vers Chiasso

une Am Fleischmann, nouveauté 2013, se dirige vers Chiasso...

Un des projets que nous avons également presque mené à son terme est la fin des aménagements de notre entrée de local. Cet endroit est en chantier depuis plusieurs mois et nous sommes enfin arrivé au bout de nos peines... Le carrelage a été posé ces derniers jours et il ne nous reste que les finitions à faire. C'est un gros boulot qui est ainsi désormais presque liquidé.

carrelage posé à l'entrée de notre local

carrelage posé... reste les joints et les finitions. Ce local sera prêt pour notre prochaine journée des membres amis.

Le planning provisoire de juin prévoit la fin des remises en état de réseaux, le nettoyage de ces derniers et la préparation à la campagne estivale qui concernera le décor et la gare de Genève. Nous aurons également du ballastage à faire en gare de Romont pour préparer la pose de quais...

 

1er mai 2013


Eh oui, pas d'update en mars... La faute a une promenade à vélo qui se termine mal pour votre rédacteur adoré ! Mais le mois d'avril marque le retour aux affaires et donc quelques lignes dans cet historique consacré aux activités du club.

La première bonne nouvelle concerne notre informatique; nous nous sommes équipés avec une belle machine toute neuve et très puissante. Il sera ainsi possible de faire aisément face aux futurs "défis" représentés par l'augmentation des cantons que nous pilotons avec Driving Railway. Désormais la rapidité du processeur, la quantité de mémoire embarquée et la puissance de la carte graphique vont nous garantir une exploitation sans soucis (du moins l'espère-t'on !) Bien entendu il a fallu désinstaller l'ancien PC pour pouvoir remettre le nouveau avec tout ce que cela sous-entend comme manipulations diverses. Mais le résultat est là !

le nouveau TCO du GRC

avec un nouveau PC l'affichage de notre réseau devient plus agréable !

En plus, nous avons également pu étrenner un nouveau fichier de configuration au design revu et aux fonctionnalités en très nette amélioration. Le temps nous a naturellement manqué pour tester à fond le comportement de notre nouveau DAT mais nous aurons certainement l'occasion d'en reparler.

Quelques adaptations effectuées sur le décor ont rendu l'utilisation d'un pont roulant nécessaire pour atteindre certains coins et recoins du réseau. Deux de nos membres ont passé quelques soirées à réaliser un dispositif qui va nous rendre des services appréciables lorsqu'il s'agira, plus tard, de donner un coup d'aspirateur sur le réseau...

Nous avons continué les raccordements en gare de Romont et avons résolu quelques problèmes d'aiguillages. Il faudra encore une soirée de travail pour terminer cette phase puis nous raccorderons également le dernier bout de réseau qui reste encore câblé sur nos anciens modules électroniques.

croisement impromptu

un peu impromptu ? deux nouveautés 2013 se croisent près de Romont...

 

28 février 2013

Nous avons décidé de ne pas vous laisser trop longtemps sans nouvelles, même si nous devons, pour cela, nous éloigner un petit peu de notre titre d'article original (nos travaux en photos)... Février, mois des grandes décisions puisque nous avons organisé notre assemblée générale voici un peu plus de trois semaines maintenant. Lors de cette dernière nous avons défini nos objectifs stratégiques 2013 et surtout décidé de renouveler l'expérience "journée portes ouvertes" en 2014. L'inondation d'avril dernier a laissé des séquelles et nous avons pris du retard sur notre planning de telle manière que nous n'avons pas pu organiser une telle manifestation l'automne dernier, comme initialement prévu.

Ceci nous permettra de bosser à fond pendant 18 mois pour pouvoir présenter quelque chose d'un peu original à nos visiteurs. L'accent va être mis sur l'exploitation du réseau dans son intégralité (si la technique rend ce point particulier possible), sur le décor dans la zone de Chiasso et sur les premiers travaux de déco également à Romont.

Dans le cadre de ces projets nous allons faire le forcing sur les bâtiments (et leur éclairage) à Chiasso et bien entendu sur le ballastage des voies à Romont avec mise en place des quais, de certains éléments techniques, etc...

On devrait voir apparaître également les premiers poteaux de caténaire sur le réseau alors que de nombreuses adaptations du fichier gérant l'aspect logiciel et matériel via l'électronique Pégase seront progressivement améliorés. C'est sur ce dernier aspect que vont se concentrer les travaux du club pendant les prochaines semaines. Nous avons décidé de résoudre tous les petits problèmes de roulement qui subsistaient en gare de Romont parallèlement aux travaux de câblage d'une série de dix à douze cantons qui sont en cours de réalisation.

Le TCO du réseau va progressivement prendre une nouvelle apparence avec la mise en place de fonctions innovantes qui auront pour principal avantage de nous faire renouer avec la logique d'installations connues des amateurs. Il est fort possible que pour le résumé des activités de mars vous ayez droit à quelques captures d'écran (à défaut de photos); seule l'avancée des travaux sera déterminante sur le contenu de notre prochain billet. En attendant que ce début de printemps vous soit agréable et à bientôt

 

03 février 2013

...et on redémarre l'année en fanfare ! Puisque notre commande de matériel électronique de fin 2012 nous est parvenue plus rapidement qu'initialement escompté, il a été possible de démarrer plus rapidement les travaux de la seconde phase de migration de nos installations. A fin janvier notre gare de Chiasso est entièrement migrée et les investissements en électronique se limiteront désormais à l'acquisition de modules destinés à la commande d'accessoires.

Outre cette phase nous avons profité pour transférer nos anciens modules électroniques sur la gare de Genève ce qui permettra de démarrer les travaux de câblage de cette zone probablement dès le 2ème trimestre 2013.

Les premiers jours de janvier nous ont aussi permis de faire plusieurs tests; les premiers sont liés au magnétisme et nous avons décidé que les habitations de nos localités seront fixées au réseau par des aimants. Cette méthode a pour énorme avantage qu'elle nous permettra d'effectuer des améliorations, réparations et nettoyages à nos immeubles sans les abîmer lors du retrait.

Dans le cadre d'un autre test nous avons découvert comment piloter nos trains par l'entremise d'un smartphone ou d'une tablette en utilisant simplement un outil de prise de contrôle à distance et le réseau wifi de notre local. A terme nous pourrions même envisager, si un jour notre local est équipé d'une ligne téléphonique, de piloter le réseau depuis son domicile ! Il faudra alors simplement garantir que nos trains ne déraillent nul part et que la voie soit si parfaitement alimentée qu'il devienne inutile d'aller pousser une locomotive récalcitrante ! Sourire

Puisque janvier fut consacré à la technique, peu d'images intéressantes, mais j'illustre la conduite par smartphone ci-dessous...

Driving Railway se pilote au smartphone

 

Outre notre assemblée générale du samedi 3 février, les activités vont désormais se concentrer sur le câblage en gare de Romont et sur quelques tâches administratives liées à la migration. Nous allons peut-être aussi profiter de la relative faiblesse du franc - ça ne va plus durer paraît-il - pour commander une nouvelle série de matériel qui devrait terminer nos investissements à Romont et démarrer ceux de Genève... On en reparle dans quelques jours ?


31 décembre 2012


Ca y est, 2012 c'est tout comme fini... Le bilan a été fait et il ne reste plus qu'à évoquer brièvement ce que fut décembre... Nous avons achevé certains travaux techniques et finalisé la remise en état d'une partie de la signalisation à Romont.

Mais décembre est surtout consacré aux festivités de fin d'année et 2012 n'a pas dérogé à la règle puisque nous avons eu une manifestation pour nos membres amis (le 22.12) et la traditionnelle verrée de fin d'année avec petite séance de roulement (le 26.12). L'esprit n'était plus guère ouvrier, il faut bien l'admettre mais on va repartir de plus belle dès les premiers jours de janvier, c'est certain !

M'étant porté acquéreur d'un nouveau logiciel de montage vidéo, je me suis dit qu'à l'instar de ce qui s'était fait en été il serait bien de pondre un petit clip pour boucler l'année; cela me donne la possibilité de voir ce qu'on peut faire avec ce nouveau programme... Je ne suis pas trop déçu du résultat même si quelques éléments ne sont pas encore bien maîtrisés. On fera mieux l'an prochain, j'espère...

30 novembre 2012

Les travaux de câblage se sont poursuivis pendant tout le mois à Romont. La remise en état prend du temps car nous avons revu le cheminement des câbles sous le réseau et il faut parfois ensuite faire des rallonges avec tout ce que cela peut sous entendre comme problèmes éventuels. En l'état nous devons encore finaliser deux voies et tout ce qui était fonctionnel sous l'ancienne version du matériel le sera sous la nouvelle.

Sur la base du travail accompli nous avons pu effectuer une commande complémentaire de matériel qui nous permettra de terminer la migration de la gare de Chiasso et également celle de Romont y compris les voies qui n'étaient pas fonctionnelles avant les manifestations du 30ème anniversaire.

ça roule à nouveau entre Chiasso et Romont

ça roule à nouveau correctement entre Chiasso et Romont...

Outre les travaux de technique "pure" concernant le câblage, nous avons également soigné l'aspect administratif puisque tout le matériel migré est désormais dûment catalogué dans notre base de données. De plus nous avons profité pour faire diverses corrections au niveau logiciel afin d'adapter la gare de Romont aux nouvelles conditions. Il s'agit principalement de corriger les vitesses de circulation acceptables sur les voies que nous avons migré afin que les trains puissent entrer et sortir correctement de la gare.

vue de la bifurcation

deux locs Crossrail tractent un train de nettoyage

La longue inactivité sur certains secteurs de voie nous ont obligé à entreprendre un nettoyage en profondeur du réseau. Désormais on passe partout (ou presque) sans rencontrer trop de difficultés. Deux ou trois petits coins devront encore être traités pour que l'on soit prêt à passer le cap 2012/2013... 

 

03 novembre 2012

Eh bien ça y est, le 30ème anniversaire du club c'est terminé ! Et plutôt bien puisque nous avons décidé de clore cette année de manifestations et fêtes diverses en nous offrant une petite visite aux chemins de fer du Kaeserberg suivie par un repas pris en commun. Tant l'une que l'autre manifestation furent appréciées (on aura l'occasion d'y revenir en fin d'année lors du bilan). unn boîtier d'électronique en phase de raccordement

Festoyer c'est bien mais au local ? y se passe quoi ? Nous poursuivons activement le recâblage de la gare de Romont après avoir installé un boîtier contenant notre nouvelle électronique de commande. Cela sous entend aussi que nous améliorons la qualité des passages de câble sous notre réseau pour de prochaines réalisations.

boîtier 36 cartes pour le pilotage de notre réseau

Le futur se prépare aussi avec de nouveaux projets (ou avec l'adaptation d'anciennes idées) et certaines extensions de notre réseau commencent aussi à prendre forme dans nos esprits au gré de diverses discussions. Cette préparation se double de nombreuses réflexions et partages d'expériences qui devraient nous éviter de faire certaines erreurs de conception.

Difficile de rester évasif avec nos lecteurs ! Pour lever un coin de voile on vous dira que le réseau va encore prendre de l'ampleur grâce à l'activité annexe des membres.

Nous attaquons novembre avec pour principaux objectifs de terminer la mise à jour du câblage de Romont et le début de celui de Genève. Nous allons également poursuivre nos études concernant l'extension future du réseau notamment en ce qui concerne le thème et surtout la méthode de construction. Nous devrions aussi avoir entamé la dernière partie des travaux d'aménagement de notre entrée (carrelage) car nous aimerions que ce chapitre soit clos pour la fin de l'année au plus tard.

Des investissements en matériel électronique vont être effectués de telle manière qu'il soit possible de continuer la remise à niveau technique de notre réseau dès le début de l'année 2013. Sur le plan du décor nous aimerions pouvoir entamer le ballastage de Romont et réaliser les quais. Ce ne sont donc pas les projets qui manquent, on en reparlera peut-être fin novembre ?

 

octobre 2012

Septembre fut calme, vacances du président oblige ! Cela dit quelques activités ont été entamées... Un inventaire général de notre matériel et de notre outillage a été établi, il sera désormais ainsi possible de quantifier ces éléments dans notre bilan financier. Un concept de sonorisation, mis au point par notre responsable technique, a été concrétisé par une installation sur l'ensemble de notre réseau. Désormais 8 zones (2 par gares) pourront être sonorisées de manière individuelle. L'alimentation distincte des hauts-parleurs est pilotée par Driving Railway.

Le samedi 22 septembre nous avons accueilli quelques membres amis pour une visite du local du club et nous avons profité de l'occasion pour clore cette année du 30ème anniversaire décidément riche en activités et événements divers. Cerise sur le gâteau, un des premiers éléments de notre futur réseau modulaire, réalisé par Pascal Blanc, a été présenté et il donnera certainement une impulsion décisive au démarrage de nos travaux dans ce domaine.

Nos projets pour octobre vont désormais s'axer autour de la gare de Romont. Sur le plan technique nous allons démarrer la migration des installations de voie vers le nouveau matériel Pégase. Il sera ainsi possible de récupérer une partie des modules pour une installation à Genève. Puisque, fonctionnellement parlant, la gare est considérée comme active nous allons également entamer une première phase de décoration en préparant le ballastage et la pose des quais; de nombreuses photos seront nécessaires pour régler très précisément les implantations futures au niveau du décor.

 

25 août 2012

Une fois n'est pas coutume, c'est avec un autre type de média que nous vous présentons nos activités estivales... Nous nous sommes dit que cela faisait longtemps que le club ne vous avait pas proposé de vidéo; pourquoi pas cet été ?

Tout ceci pour dire que nous avons enfin mis un terme à plusieurs activités qui nous ont pris pas mal de temps entre avril et mi-août mais désormais le résultat est là ! Nous avons réaménagé un peu nos locaux en vouant un soin particulier à l'entrée qui va encore subir quelques petites améliorations et des finitions naturellement !

Porta Alpina est désormais en service et nous avons effectués nos premiers tours de roue en régime automatique et manuel ce mercredi. Ce n'est pas encore absolument parfait mais l'essentiel a été entrepris pour que nous puissions enfin rouler sur ce tronçon. Nous allons pouvoir attaquer les travaux de remise en état du câblage de la gare de Romont qui iront de pair avec la migration de cette même gare avec la version 3 du matériel de Pégase Info.

Parmi les autres travaux entrepris, il y a naturellement le site internet qui fait partiellement peau neuve. C'est essentiellement le "moteur" du site auquel nous avons rajouté quelques chevaux et fait une grande révision. On espère être parés pour l'avenir mais tout n'est pas encore totalement au point et on vous laissera le soin de découvrir, au fur et à mesure, ce qui a été amélioré...

Passons au vidéo clip de l'été... On va y découvrir quelques vues de nos locaux, puis vous pourrez admirer quelques secteurs de notre réseau à voie unique avec le passage de trains dans notre nouvelle station de croisement. Quelques vues de matériel roulant d'époque IV permettront, sans presque aucune transition, de terminer notre vidéo avec des clichés de notre sortie de juillet au Tessin. Bonne séance !

le crédit musical est naturellement signé Pink Floyd


mise à jour : 13 juin 2012

Genève, c'est finiGenève, c'est désormais un problème réglé... ou presque... La géométrie des voies est définitive comme on peut le remarquer sur le cliché ci-contre.

Au premier plan un faisceau de voies de service pour le garage des véhicules du service des travaux ou pour quelques wagons destinés au transport de bois. Ensuite un faisceau de 3 voies que nous complèterons par une route d'accès pour permettre le chargement de remorques de camions.

2 voies principales, en cul-de-sac sont prévues pour recevoir du matériel étranger (SNCF puisqu'on est à Genève) avec possibilité de virer la locomotive. Sinon on y garera également des rames navettisées.

Pour terminer les 2 voies principales voyageurs destinées au trafic suisses. On y accède soit par une entrée directe en provenance d'une double et d'une simple voie, soit par la grande boucle à voie unique dont on distingue un court secteur sur la partie inférieure de la photo.

Nous avons en plus, à notre disposition, deux à trois voies de service sur lesquelles on peut garer du matériel en attente d'engagement ou que l'on peut utiliser pour effectuer des mouvements de manoeuvre avec de longues tranches de wagons.

Prochaine tâche pour cette gare : la pose des moteurs d'aiguilles sous table de chez Lemaco puis la découpe et le raccordement des cantons au système informatique Pégase. On peut imaginer être prêts dans le courant de l'automne et ainsi pouvoir rouler dans cette gare pour la fin de l'année.

Pour le reste, nos activités ont continué également dans le domaine de l'aménagement des locaux puisque nous profitons des grands chambardements vécus après notre inondation pour apporter quelques améliorations pour l'accueil de nos futurs visiteurs.

... Et Chiasso me direz-vous !? Nous avons poursuivi le ballastage de toutes les aiguilles ainsi que les améliorations d'ordre technique. Il reste encore une voie sur laquelle nous devrons effectuer des petites corrections avant de pouvoir passer à la suite. Désormais nos objectifs sont clairement définis : avec la réception de notre commande d'électronique nous allons pouvoir mettre en service notre station de croisement et procéder ainsi à la remise en fonction de notre réseau à voie unique principal. Il sera ensuite possible de démarrer avec la migration du solde des voies de Chiasso et surtout avec les voies principales de Romont.

Nous libèrerons ainsi des modules électroniques qui pourront être utilisés, dans un premier temps, pour équiper Genève et ensuite pour d'autres projets.

les voies totalement ballastées de la gare de Chiasso

Nos voies désormais totalement ballastées accueillent pour la première fois un train Intercity complet avec module supplémentaire comprenant la nouvelle voiture-pilote unifiée IV de chez Fleischmann

08 mai 2012

Vu les problèmes vécus au début du mois d'avril nous n'avions guère le moral pour écrire un update à ce moment là, aujourd'hui cela va mieux et nous pouvons donc évoquer les deux mois écoulés avec plus de sérénité. Après quelques semaines de nettoyage et d'assèchement des locaux il ne reste presque pas de traces de l'inondation dont nous avons été victimes pendant la première semaine d'avril.

Il est ensuite venu le moment de nettoyer les voies du réseau et de déterminer l'importance des dégâts. Trois secteurs de la pleine voie ont nécessité des réparations et nous avons également du refaire intégralement la voie 7 de Chiasso qui a trop fortement souffert. De plus quelques moteurs d'aiguilles ont grillé et nous avons remplacé tout ce matériel avec de la réserve ou des nouveaux moteurs acquis dans l'urgence sur le WEB.

horreur, malheur !

la réfection était vraiment obligatoire !

Au niveau de notre électronique de commande nous enregistrons la défection de modules 8 sorties et de modules "canton", mais lorsque moins de 10% du total est touché on peut remercier le "très haut" et surtout saint disjoncteur d'avoir veillé sur nous ! Par mesure de précaution nous avons également fait contrôler l'une de nos alimentations dont le fonctionnement paraissait un peu sujet à caution...

Une fois les travaux usuels repris - avec plus d'un mois de retard sur notre planning - nous avons mis l'accent sur la pose des voies en gare de Genève et sur certains travaux d'amélioration encore à effectuer à Chiasso au niveau du ballastage. Désormais nous pensons pouvoir terminer ces tâches d'ici au début de l'été et ensuite nous concentrer sur l'organisation, encore conditionnelle, de notre portes ouvertes de septembre prochain. Sa tenue reste, bien évidemment, liée à l'avancement des travaux évoqués ci-avant et surtout à la mise en service de Porta Alpina que nous reportons semaines après semaines en attendant la réception de notre dernière commande d'électronique.

Une mauvais nouvelle, une bonne nouvelle, balle au centre et on recommence ! Si les dégâts d'eau commencent a être classés au rang de vieille histoire, l'arrivée d'un nouveau sponsor est - par contre - plus récente et nous remplit de joie. Comme il se doit ce soutien amène un nouveau véhicule dans les rangs de notre parc interne.

SEV assurances, notre nouveau sponsor

notre nouveau sponsor...

... on se donne rendez-vous dans quelques semaines pour la suite ?

06 mars 2012

Comme nous l'avions prévu, février a - pour l'essentiel - été consacré aux travaux de remise en état du câblage en gare de Chiasso consécutivement à la mise en service de notre nouvelle électronique de commande Pégase. Nous avons profité de l'occasion pour fignoler certaines soudures, pour compléter ou corriger la base de données répertoriant les connexions actuellement raccordées, etc...

Chiasso est donc désormais équipée de deux boîtiers 36 cartes neufs contenant pour la plupart des modules récents. Le boîtier ancienne génération qui est ainsi devenu disponible a été muté à Genève où nous allons débuter les travaux de câblage très prochainement, nous pourrons ainsi disposer provisoirement de matériel ancienne génération qui servira aux raccordements provisoires et divers tests avant la réception de modules récents. Lorsque nous en viendrons à cette phase des travaux il suffira de récupérer une nouvelle fois l'ancien boîtier pour le muter définitivement (ou presque) à notre garage à compositions.

Mais février nous a aussi donné l'occasion d'assister à la naissance d'une nouvelle halte sur le réseau. Camouflée sous le massif montagneux sur lequel viendra s'appuyer la gare de Genève, Porta Alpina est une station de croisement  situé sur le réseau à voie unique reliant Chiasso à Romont. Grâce à une longueur utile de 2 mètres 20 environ, cette station nous permettra de croiser d'assez longues compositions de types EuroCity ou InterCity et même, pourquoi pas, des trains marchandises. Sa réalisation a nécessité beaucoup d'habileté dans le cadre de sa mise en place car l'espace à notre disposition était compté...

Nous attendons actuellement un peu de matériel électronique pour connecter les deux nouvelles voies disponibles et ainsi modifier ensuite de manière assez substantielle notre exploitation. Pour mars, si réception de matériel il y a, le but est clairement de pouvoir procéder aux tests et à la mise en service de manière à pouvoir présenter cette nouveauté à nos membres amis lors de leur visite, au début avril.

Porta Alpina en cours de finition

perdu au milieu du câblage provisoire de Genève, Porta Alpina se dévoile.

03.02.2012

Janvier 2012 est entièrement consacrée à l'électronique et à notre future station de croisement nommée Porta Alpina. Pour cette dernière il a fallu acquérir un peu de matériel de voie et, surtout, réaliser les inévitables études d'implantation car la mise en place - espérée pour février - ne sera pas des plus évidentes à réaliser. Nous nous trouvons, en effet dans un endroit assez difficile d'accès et la future station de croisement se matérialise sous forme d'un S qu'il faudra faire slalomer entre les câbles déjà tirés et les éléments de réseaux déjà en place...

Pour ce qui concerne les raccordements électriques, le progrès est remarquable puisque nous avons déjà transféré la totalité des cantons possibles avec la livraison de matériel de décembre. Pour l'heure nous libérons un des boîtiers initialement prévu à Chiasso afin de pouvoir le mettre en place à Genève et ainsi débuter le câblage de cette gare de manière un peu sérieuse...

Quelques petits travaux et correctifs ont également été effectués en gare de Romont; il sera prochainement possible de débuter la mise en place des quais puis de procéder aux premiers essais de ballastage à l'entrée de la gare.

Pendant ce temps-là, Roger et Pierre profitent de leur temps libre et partent en randonnée

Roger et Pierre en ballade dans les préalpes du réseau 


RETROUVEZ LES TEXTES ET PHOTOS DE L'ANNEE 2011 EN CLIQUANT >>> ICI <<< 


RETROUVEZ LES TEXTES ET PHOTOS DE L'ANNEE 2010 EN CLIQUANT >>> ICI <<< 


RETROUVEZ LES TEXTES ET PHOTOS DE L'ANNEE 2009 EN CLIQUANT >>> ICI <<<


RETROUVEZ LES TEXTES ET PHOTOS DE L'ANNEE 2008 EN CLIQUANT  >>> ICI <<<

Fondé le 3 septembre 1981, le Gruyère Rail Club a connu diverses périodes d'activités marquées, notamment, par la personnalité des présidents en exercice et surtout par le fait que le modélisme, pratiqué dans le cadre d'un club, est un hobby "cyclique" par excellence, rythmé par l'évolution des technologies et surtout par l'intérêt que peut lui vouer une société qui vit de plus en plus en suivant des effets de mode.

Iguana Café à Bulle

Le club installe son "stamm" au café de la Clef (devenu ensuite Iguana) dont la tenancière devient vite la marraine du club. Parmi les membres qui firent les premières heures du club on doit naturellement citer Raymond Millasson qui fut une figure marquante du modélisme gruérien. Actif tant dans le domaine ferroviaire que celui des figurines, celui qu'on surnommait MiaMia a également pu communiquer sa passion pour tout ce qui vole dans le cadre du GMR.

Guy Mossu, actuel propriétaire d'une enseigne spécialisée à Bulle et premier président du club - M. Demierre, propriétaire d'un bar dans un centre commercial de la région - la famille Verdon de Vuadens - M. Stauffer de Lessoc ont été les principaux artisans de la naissance du club. Après avoir passé quelques mois dans un local exigu, une opportunité est offerte d'emménager dans des locaux d'assez grande taille dans les abris PC de l'école primaire de Bulle. Le club se déplace dans ces locaux qu'il occupe toujours aujourd'hui.

En 1912, les frères Bing présentent les premiers prototypes de modèles réduits présentant un écartement des voies de 9 mm, mais c'est en 1920 qu'H.B. Whall met en vente les premiers modèles produits à l'échelle 1:152,3. En 1927 L'Anglais A.R. Wackley présente un chemin de fer modèle réduit actionné électriquement et à l'échelle 1:152,3 (pour un écartement des voies de 8,5 mm). Compte tenu des conditions économiques de l'époque (on est en pleine période "crash de Wall Street") cette commercialisation se solde par un échec cuisant qui ne l'empêchera pas de développer, un peu plus tard, un standard nommé 2 mm Scale (M 1:152) qui ne connaîtra qu'une très brève gloire.

Lors de la foire de Hannovre en 1948, le Kersting-Bahn est présenté au grand publique. cette production de véhicules électriques en écartement de 8mm ne dépassera pas le stade de prototypes. Il faut attendre 1959 pour voir l'entreprise Trix fabriquer des modèles au 1:180ème sous l'appellation Minitrix. En 1960, Arnold présente le Rapido 200 lors de la foire de Nürnberg.

Sous ce nom seront produits les premiers modèles réduits de trains électriques possédant un écartement des voies de 9mm à l'échelle 1:200ème. Outre du matériel roulant, Arnold propose également des bâtiments, des éléments de paysage ainsi que divers appareillages électriques pour la manœuvre des aiguillages et des signaux. Surfant sur la vague de son succès, Arnold étend sa gamme de produits dès 1961 puis, en 1962, définit le standard de l'échelle au 1:160ème et offre de nombreuses nouveautés et plusieurs anciens modèles améliorés et remis à l'échelle. 1963 voit l'apparition de l'attelage standard N (norme NEM 356).


1964 marque la première reconnaissance officielle de l'échelle 1:160 au niveau international sous la contraction « N », elle fait désormais l'objet d'une norme définitive. Il est intéressant de souligner que l'abréviation « N » a été choisie pour désigner quelque chose de neuf dont beaucoup d'équivalents linguistiques utilisent le N comme première lettre (Neuf, New, Neu, etc...). Cependant d'autres sources prétendent qu'il s'agissait plutôt  d'utiliser le N comme première lettre du chiffre neun (neuf comme le nombre de millimètres d'écartement) et ce en plusieurs langues également...

L'écartement standard est donc défini à 9mm, la tension électrique de fonctionnement est fixée à 12 volts en courant continu et le système d'attelage retenu est celui de la norme 356. Minitrix emboîte rapidement le pas à Arnold pour la production de divers modèles en N, L'entreprise est-allemande PIKO commence également à produire plusieurs modèles réduits de matériel roulant est-allemands.

En 1966 le constructeur italien Lima adopte la norme et présente les premiers modèles dont le critère "économique" le range rapidement parmi les producteurs dits "de super-marché". Il faudra attendre 1967 pour voir les premiers modèles strictement à l'échelle proposés par Arnold, il rencontrent rapidement un fort succès. Les voitures au format amélioré sont d'une longueur de 165mm contre 120 ou 130 pour la génération précédente.

1969 marque l'apparition d'un nouvel acteur dans le marché désormais florissant du N : Fleischmann propose ses premiers modèles ainsi qu'une toute nouvelle voie avec ballast incorporé. L'entreprise Röwa qui fabriquait auparavant une bonne partie de la gamme N de Trix présente ses propres modèles. L'italien Rivarossi commence une production destinée à concurrencer directement celle de Lima avec un critère qualitatif nettement plus élogieux.


En 1973, le producteur espagnol Ibertren propose un système en courant alternatif avec conducteur électrique central identique à celui proposé par Märklin (appelé N3), ceci uniquement pour le marché intérieur espagnol. Nouvel acteur à apparaitre en 1975, Roco reprend la production de Röwa et en améliore la qualité afin de grignoter quelques parts de marché aux omni-présents Arnold, Fleischmann et Minitrix.

1981 verra l'entreprise autrichienne Hobbytrain apparaitre sur le marché avec des modèles d'une superbe finition fabriqués en sous-traitance par la firme japonaise Kato, le succès est immédiat ! Ibertren décide en 1982 l'abandon de sa norme propriétaire N3 et se met au standard deux rails en courant continu; l'abandon du N3 sera toutefois effectif qu'en 1985 pour des raisons de marché dictées par la présence encore forte du N3 en Espagne.

En 1987 Fleischmann propose le premier attelage court appelé "profi"; celui-ci vise à remplacer l'ancien système pour donner une meilleure apparence aux trains qui en seraient composés. Malgré le poids de l'entreprise dans le florissant marché du N, cet attelage peine toujours à s'imposer. On entre dans l'ère des attelages courts avec de nombreuses difficultés dûes, principalement à l'incompatibilité du "profi" avec l'attelage standard à la norme NEM 356.

En 1988, Hobbytrain se charge de la production du matériel Lima dans le but d'en améliorer la qualité et, partant, l'image de marque de l'entreprise italienne auprès du publique. C'est sous la marque Minibahn que seront désormais produits les véhicules Lima améliorés mais, malheureusement la collaboration entre Lima, Hobbytrain et Kato prendra déjà fin au début des années 1990.


Ces mêmes années 90 marquent le début des concentrations dans le domaine des entreprises productrices de matériel N. Hobbytrain reprend officiellement toute la production de Lima/Minibahn. Arnold en 1995, puis Minitrix en 1996 sont déclarés en faillite alors qu'Ibertren connaîtra de gros problèmes de production suite à un incendie. Piko et Brawa résistent provisoirement à la tempête et se permettent même d'élargir leur gamme de produits.

Après de longues tractations, le groupe Rivarossi reprend Arnold en 1997 alors que Trix entre dans le giron Märklin en 1998. Hobbytrain qui semblait en passe de devenir un acteur important du marché voit sa faillite également prononcée en 1999; la raison sociale ne disparaîtra toutefois pas puisque tous ses droits sont repris par Lemke en 2004 sous le nom Kato Hobbytrain. Le site de production Arnold à Mulhouse est déplacé dans la région de Come par le groupe Rivarossi.

Dès 2004, un nouvel acteur se présente sur le marché du modélisme en N, l'anglais Hornby... La vague des reprises est une nouvelle fois en marche; C'est tout d'abord Electrotren (un producteur espagnol de HO puis de N), puis Lima et enfin Arnold qui font les frais de l'appétit du producteur d'Outre-Manche.


Roco voit sa faillite prononcée en 2005, mais un consortium reprend le fond de commerce et démarre immédiatement la production, assurant ainsi la pérénité du nom. En 2006, coup de tonnerre dans le monde du modélisme ferroviaire, Märklin, considérée comme la marque de modèles réduits ferroviaires la plus populaire du monde (et donc également Trix et Minitrix), fait l'objet d'un rachat par l'investisseur britannique Kingsbridge Capital en mai. 2006 marque le grand retour d'Arnold avec une première gamme de produits essentiellement composée de rééditions.

En 2007, c'est au tour de Roco de réactiver sa production avec une gamme de produits appelée à croître rapidement. Minitrix propose également plusieurs nouveaux modèles alors qu'un acteur assez discret fait son apparition : Mehano. L'année 2008 sera marquée, notamment, par l'annonce faite lors de la foire de Nüremberg par l'entreprise Fleischmann... Alors que de difficultés avaient été évoquées pendant l'été 2007, une confirmation officialise l'information, Fleischmann est reprise par la même entreprise qui avait déjà sauvé Roco.

Comme on le voit la seconde moitié de la première décennie 2000 est particulièrement riche en annonces diverses et cette période marque un certain renouveau de l'échelle grâce, notamment, à une amélioration certaine de la qualité des modèles proposés aux amateurs. Le digital ou l'analogique piloté par ordinateur sont des technologies qui font décoller le modélisme ferroviaire (et pas seulement en N)...

En 2009 Roco décide d'abandonner le N et transfère ses moules à Fleischmann qui a finalement réussi son sauvetage financier. Liliput fait son entrée dans le monde du N en 2010 grâce à Bachman et signe d'emblée un succès retentissant avec son premier modèle : une rame de type Flirt des CFF.

Cette période est également très favorable pour la plupart des petites entreprises qui se lancent dans des productions parfois confidentielles de véhicules ou d'accessoires mais qui n'ont finalement aucune peine à trouver grâce aux yeux de la clientèle grâce à une qualité d'exécution globalement en nette hausse.

Châssis

Le châssis se compose de 8 modules de 2,2m par 1,1m disposés en 4 x 2 et entièrement réalisés en bois (pieds y compris). Ils ont été assemblés par vissage en de multiples endroits. Nous les avons recouverts par des plateaux de 12mm d'épaisseur en aggloméré, collés et vissés. Il faut préciser qu'avec le recul, et si nous devions démarrer ce projet à l'heure actuelle, nous choisirions plutôt des plateaux en lamellé-collé dont la rigidité est nettement supérieure.

Pour terminer, nous avons ajouté une isolation phonique sous forme de plaques de liège mesurant 50 x 20cm (épaisseur 3 mm) qui ont été collées et agrafées; l'expérience nous a démontré que les bénéfices qu'on pouvait attendre de cette isolation phonique sont limités. En effet la colle blanche après séchage ôte une partie des propriétés phoniques du liège ! Après quelques mois nous avons complété les 4 pieds par deux pièces supplémentaires destinées à améliorer la rigidité de l'ensemble.

Ultérieurement nous avons également procédé au percement de plusieurs trous d'homme afin que l'accès à certaines zones de la maquette soit plus aisé. Pour terminer nous avons encore amélioré la rigidité de l'ensemble en ajoutant à divers endroits des croisillons en bois également collés et vissés. Cela dit, le sol plutôt inégal de notre local nous cause quelques soucis d'équilibre qu'il faudra bien, un jour ou l'autre, résoudre pour éviter de voir nos compositions à terre au moindre choc. Nous envisageons, à ce propos, de doter nos pieds de semelles en caoutchouc épais qui compenseront les inégalités du sol.

Avec le temps, pourtant, ces châssis (ou tout au moins leur conception) ont démontré des faiblesses structurelles évidentes qu'il n'est plus possible de corriger, de plus le matériel déjà posé n'autorise pas un redressement de l'ensemble.

Voie

Lorsque nous avons débuté les travaux de construction de notre première maquette dans les locaux de Vaulruz, nous avons effectué un investissement assez important en voies Arnold car leur roulement assez "doux" nous avait plu, de même que les rails et traverses qui était directement teintés dans la masse. Nous nous sommes vite aperçus que cette relative qualité existait au détriment d'autres aspects non moins importants :

- perte de puissance dûe à une résistance électrique plus élevée que pour de la voie conventionnelle
- souillure plus importante et nécessitant donc un nettoyage accru.

Nous ne pouvions envisager de détruire ce stock tant et si bien que nous en avons utilisé la grosse partie pour réaliser la gare de Chiasso ainsi que certains des réseaux qui devaient en partir.

Les gares de Romont et de Genève (ex-Montreux) sont construites avec de la voie PECO (en code 80) et certains réseaux ont été partiellement réfectionnés avec cette même voie. La différence est remarquable et l'agrément d'utilisation lié aux moteurs lents Lemaco que nous avons implantés dans ces deux gares fait désormais l'unanimité même si leur fonctionnement est un peu bruyant... En certains endroits difficiles d'accès nous avons opté pour les moteurs de la marque MTB en 2016.

Pour permettre la circulation de trains longs et lourds nous avons décidé de limiter les rampes et pentes à 25 pour mille maximum, cette valeur s'est parfois modifiée, à notre corps défendant, suite aux modifications structurelles de nos châssis dont il est fait mention ci-avant. Dans la mesure où certains réseaux ont été construits en utilisant des tiges filetées nous avons essayé de corriger ce qui était possible de le faire avant de construire, poser et assembler les éléments de décor.

On ne peut qu'encourager nos lecteurs à envisager une telle méthode de construction car elle permet des réglages de pentes ou rampes très précis et surtout modifiables ultérieurement en fonction de l'évolution de la construction du réseau.

Article 1
Le but du G.R.C. section N (ci après dénommé le club), fondé en septembre 1981, est de promouvoir et favoriser le développement du modélisme ferroviaire en Gruyère.

Article 2
Le siège du club est fixé à Bulle.

Article 3
Seule la fortune du club répond des créances envers le club. Sous réserve des dispositions du Code Civil, les membres n'en sont pas personnellement responsables.

Article 4
Toute modification des présents statuts ne peut être décidée que lors d'une assemblée générale et doit être acceptée par les deux tiers, au moins, des membres présents. Les propositions de modifications des statuts doivent être remises au plus tard 10 jours avant l'assemblée générale, signées par au moins un cinquième des membres actifs.

Article 5
L'assemblée générale est annuelle et a lieu pendant le premier trimestre, sur convocation écrite à tous les membres actifs, au moins 30 jours à l'avance. Une assemblée générale extraordinaire peut avoir lieu sur demande du comité ou d'un cinquième des membres actifs, avec préavis de 10 jours, selon art. 64 du Code Civil.

Article 6
Les votations se font à main levée ou au bulletin secret si un membre le désire. Les voix se comptent selon le système majoritaire.

Article 7
Le membre contribue au club par sa cotisation, sa participation aux réunions et manifestations organisées par le groupement et celles auxquelles ce dernier participe. Il se doit de cultiver l'esprit de camaraderie et de bon modéliste sans distinction de classe, de religion et d'opinion politique.

Article 8
Le montant de la cotisation est fixé d'année en année par l'assemblée générale, sur proposition du comité.

Log in

Calendrier GRC

Lu Ma Me Je Ve Sa Di
1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31
Afficher le calendrier
Go to top