le plan de Lavaux

 

Ca y est... presque... Voilà à quoi ressemblera la première extension de notre réseau dont nous vous parlions dans un précédent post sur ce site. Notre réflexion sur cette partie de la conception s'est portée sur les éléments suivants :

1. le trajet entre Genève et Chiasso est trop court, cette extension allongera le temps de parcours de deux à trois minutes en cas de passage direct ou plus si le train s'attarde dans la gare cachée.

2. l'extension fluidifie le trafic à Chiasso qui ne comprend qu'une ligne à voie unique dans une direction alors qu'elle doit absorber le trafic de deux doubles voies - banalisées de surcroît - de l'autre.

3. le plan de l'extension nous permet de réfléchir à la prochaine étape des travaux qui se déroulera dans le local voisin avec une gare que nous appellerons probablement Brig et qui va faire apparaître des trains à voie métrique sur le réseau.

4. l'extension est conçue pour pouvoir être aisément démontée en vue d'être présentée lors d'expositions, par exemple, et deux éléments complémentaires devront encore être construits pour exploiter ce réseau de manière totalement indépendante.

5. pour terminer, ces modules supplémentaires donneront accès à une zone "établi" sur laquelle nous pourrons faire de l'entretien pour nos véhicules (banc d'essai, rôdage, paramétrage pour le digital, mise en place de longues rames en alignement, réparations diverses...)

Nous avons choisi de poursuivre l'exploitation de notre réseau avec le matériel Pégase et le logiciel Driving Railway. Puisque nous possédons suffisamment de matériel pour en assurer le pilotage, "Lavaux" sera équipé d'un boîtier 36 emplacements richement doté en cartes de toutes sortes. Le logiciel sera configuré pour être exploité en symbiose avec le réseau actuel mais nous devrons également créer une version stand alone afin d'utiliser notre réseau modulaire lors d'expos.

Hors des considérations purement techniques et fonctionnelles de ce projet il en est d'autres plus "émotionnelles" qui ont présidé à la mise en route de l'extension "Lavaux" : en 1989, le Gruyère Rail Club a donné naissance à une section N uniquement dévolue à cette échelle qui est ensuite définitivement devenue l'officielle du club. Cela fait donc 30 ans que notre réseau actuel est en construction et certains membres de la première heure (Rafi, Jean-François, Raoul) voient démarrer cette année un second projet ferroviaire d'envergure dans nos locaux. Voici certainement la preuve que le GRC conserve une motivation intacte malgré un effectif limité !