Actif depuis plusieurs années, un artisan italien de la région de Milan attire l'attention de nombreux amateurs de véhicules exclusifs; Claudio Bertoli réalise effectivement des modèles particuliers sur la base de machines du marché. Afin de juger de la qualité de la production de M Bertoli, décrite sur certains forums comme excellente, je me suis porté acquéreur d'une locomotive Re 436 111-9 Crossrail sur base Fleischmann (art. 734401).

Re '' Fleischmann 734401

le modèle d'origine : phares rectangulaires, climatisation, livrée verte, pantographes larges de couleur grise

On n'évoquera donc pas ici les qualités de roulement de la locomotive car celles de la production Fleischmann sont suffisamment connues des amateurs. Il est bon de remarquer que M Bertoli a choisi la toute dernière mouture du fabricant germanique comme base et on retrouve naturellement tout ce qui peut faire l'agrément d'un tel modèle; on aurait naturellement apprécié la présence d'un éclairage à LEDs mais pour le prix demandé on a droit à de nouveaux pantographes ayant une apparence enfin réaliste. Cela s'en ressent sur l'impression finale dégagée par ce véhicule, surtout si on le met côte à côte avec le modèle original !

la 436 111-9 originale

le modèle à l'échelle 1:1, le crédit photo est mentionné

Re 436 Crossrail sur base Fleischmann

On pourra ensuite de servir de clichés de la loco à l'échelle 1:1 pour tirer le parallèle avec la réalisation de M Bertoli. D'emblée on remarque le soin apporté au respect de la nouvelle livrée Crossrail; un examen attentif à la loupe révèle l'excellente qualité de la mise en peinture (teinte, positionnement des inscriptions).

Par contre on aurait aimé que certains détails soient plus en conformité avec l'original; ainsi l'encadrement des fenêtres latérales, constitué par un gros joint en caoutchouc, devrait apparaître en noir et non en chromé et il en va de même pour le fenestron latéral au pare-brise et pour l'encadrement des phares; enfin la plaque de base des tampons est plutôt dans une teinte gris sombre. Pour clore avec les petits détails mentionnons encore l'absence des antennes radio positionnées sur la partie avant du toit. Cela dit ces points ne sont pas rédhibitoires et pourront toujours être corrigés ultérieurement pas l'amateur soucieux du détail.

Sans être comparable avec le niveau de finition des productions en grande série ce modèle vaut très nettement son prix que ce soit par la base choisie que par la réalisation globale dont certains "artisans" devraient s'inspirer. On attend désormais avec impatience les prochaines projets de Claudio Bertoli dont on espère qu'ils seront de la même veine que la petite Sara !

 premiers tours de roue, sur le réseau du club... Que l'on ne se fie pas à la couleur rouge présente sur ce cliché; avec le flash d'un téléphone mobile plus les conditions d'éclairage mixte (néon-spot) de notre local c'est tout simplement impossible d'obtenir un rendu exact.

Mes remerciements à Francesco Eisenmann (DeltaForce sur sNs) pour avoir assuré la relation avec le producteur