2020 sera une année de transition très particulière pour notre club. La pandémie COVID19 vient bousculer nos plans car les semaines de fermeture de nos locaux, imposées par la commune en raison de l'arrêt de l'enseignement, retardent nos projets de construction pour l'extension "Lavaux" dont nous parlons depuis maintenant quelques mois. Heureusement les moyens techniques contemporains permettent à l'effectif du club de se retrouver en ligne pour débattre et nous avons fait de gros progrès sur le plan du concept.

Lavaux Le nombre de contraintes est assez élevé et nous avons envie de bien faire ! L'extension comptera 3 modules de 140cm x 65 cm que nous pourrons emmener à l'extérieur pour pouvoir les présenter au public lors d'expos, par exemple, un 4ème module servira à faire la liaison avec un coin "établi" qui nous servira à l'entretien du matériel et à la mise en place des longues compositions. Un module zéro sera chargé de relier notre réseau historique avec cette nouvelle extension. Inamovible il devrait intégrer quelques éléments de décor particuliers et surtout un hélicoïdal à 5 spires au moins qui nous permettra ensuite de faire circuler - en hauteur - un tronçon de la ligne Puidoux-Chexbres - Vevey (surnommé Train des Vignes) qui comportera à son point extrême une boucle de retournement.

Sous les 3 modules principaux nous intégrerons une gare cachée de 5 ou 6 voies permettant de simuler un allongement du temps de parcours et accessoirement de garer certaines de nos rames. Une ou deux de ces longues voies serontau local, Lavaux se prépare probablement scindées pour y garer des rames courtes du style "Flirt", "RER zürichois", etc... L'exploitation sera assurée avec notre actuel système Driving Railway de la défunte entreprise Pegase Info et l'extension sera donc techniquement intégrée à notre réseau actuel. Toutefois nous devrons prévoir une configuration particulière stand alone pour nos éventuelles futures sorties.

Mais, au final, ce qui constituera le plus gros challenge, ce sera le décor. Oh ! On nous dira certainement que rien n'est plus banal que des vignes ! Est c'est peut-être vrai (nous n'avons encore jamais essayé d'en reproduire, ne serait-ce que quelques pieds !) mais c'est surtout par rapport à la configuration particulière des lieux choisis qu'il y a un gros travail à faire. Il fallait d'abord déterminer quel endroit de la ligne se prêterait le mieux à nos objectifs puis ensuite réunir tout le matériel photographique et vidéo nécessaire afin de disposer d'un maximum de détails sur la ligne. Ensuite nous nous rendrons prochainement sur les lieux pour faire de nombreuses photos de bâtiments et autres éléments remarquables. Le but étant de reproduire au mieux et avec les moyens à notre disposition un endroit aussi emblématique ! La véritable difficulté ce seront les bâtiments car la production actuelle ne ressemble pas du tout à l'architecture typique vaudoise ! L'impression 3D pourrait toutefois être une bonne source de simplification. Des discussions sont déjà en cours à ce sujet.

Dans quelques semaines nous lèverons probablement un coin de voile sur ce projet avec une salve d'informations supplémentaires. En attendant prenez soin de vous, portez vous bien et gardez vos distances !