logo KATO -

C'est apparemment le bout du tunnel pour Märklin! La société allemande, en proie à de grosses difficultés financières depuis plusieurs mois sera finalement sauvée par un autre acteur de la scène modélistique. Le japonais KATO est sur les rangs avec la ferme intention de rendre son lustre d'autrefois à l'une des plus anciennes et célèbres entreprises de modèles réduits ferroviaires.

KATO qui réalise une grosse part de son chiffre d'affaires aux Etats-Unis profitera de sa bonne implantation pour promouvoir des produits résolument orientés "milieu à haut de gamme". La firme va également effectuer une coupe drastique dans le catalogue actuel car de trop nombreux modèles font double emploi et pourraient très certainement être produits, en alternatif, par les nombreux concurrents de Märklin. En outre, les dirigeants de KATO ont souhaité faire de Märklin une entreprise vraiment innovante et plusieurs nouveautés intéressantes devraient être proposées, dès 2010, notamment dans le domaine des décodeurs digitaux.

Cette présence marquée en HO ne va certainement pas rester sans impact sur la gamme N, ceci pour d'évidentes raisons financières; KATO devant injecter plus de 200 millions d'euros pour concrétiser ses projets, il y a fort à parier que les efforts consentis ces dernières années pour offrir une gamme de véhicules de mieux en mieux finie (les modèlistes suisses ont apprécié les sorties 2008 !) risquent de connaître un sérieux coup de frein.

Les reprises, concentrations, etc... se poursuivent donc dans le "petit" monde du modèlisme ferroviaire; il ne reste qu'à espérer que KATO fera mieux que Kingsbridge Capital en 2006...