Il faut tout d'abord souligner l'excellence de l'organisation de cette manifestation. On a de la peine à s'imaginer ce que représentent trois jours de présence d'une telle quantité d'exposants avec leurs spécificités. Même les exposants débutants comme nous l'étions ont été choyés, écoutés et aidés. Cela donne vraiment l'envie d'y retourner !
 
Comme nous l'avions mentionné, notre présence à la FAMA 2006 était avant tout destinée à rappeler aux Gruyériens qu'un club de modélistes ferroviaires existait dans leur région et que nous n'attendions que leur venue... Sur ce point bien précis on peut affirmer que l'exercice a été réussi puisque la quasi-totalité de la documentation que nous avions prévu de distribuer l'a été; les demandes de renseignements ont été suffisamment nombreuses pour que l'on puisse parler d'intérêt; reste encore à déterminer quelles seront les suites données à ces contacts !
 
Sur un plan plus général, le fait que nous n'ayons présenté que des réalisations statiques n'a pas été sans nous causer un peu de gêne car nous aurions aimé montrer quelque chose "qui roule", mais le temps nous manquait vraiment pour réaliser une quelconque attraction qui puisse être un tant soit peu convaincante. Cela dit, nous avons d'ores et déjà décidé que lors d'une prochaine édition nous aurions un système modulaire à présenter et nous allons y travailler dès janvier prochain... On aura certainement l'occasion d'y revenir ici. Et ces impression de FAMA 2006 ? Venons-y justement...
Vendredi 24 novembre : dès 08h00 c'est préparatif du matériel et transfert à Espace-Gruyère; je dois vous avouer que la simple vue de notre gare de Romont en ballade à travers la ville était assez cocasse. Le montage du stand ne nous a guère pris de temps et nous étions déjà prêts à faire feu aux alentours de 10h00 alors que l'expo n'ouvrait qu'à 17h00... Pour d'autres ce fut nettement plus long, mais il faut voir la taille de certains stands; c'est colossal !
A l'heure H nous sommes donc prêts et nous avons mis à profit un peu de temps pour faire connaissance de quelques exposants dont les stands sont proches du nôtre. Et puis les premiers visiteurs arrivent, le matériel que nous exposons et nos petits modules de démonstration produisent leur effet. Le temps passe finalement très vite et 20h00 arrive déjà. Il est temps d'aller prendre l'apéritif offert par l'organisateur et d'admirer les splendides automates de M. Junod
 
Samedi 25 novembre : début de journée pas trop agité, mais nous pensions assez justement que l'affluence aurait plutôt lieu l'après-midi dès la fermeture des commerces. Et puis le temps, très clément en cette fin de mois de novembre, favorisait certainement les activités de plein air plutôt que la présence dans une telle exposition. Cela dit, la fréquentation fut nettement plus conséquente que celle du vendredi soir et il n'y a pas lieu de s'en étonner.
 
Dimanche 26 novembre : très logiquement ce fut le jour le plus fréquenté sans que cela soit la bousculade. Il est vrai que certaines attractions valaient vraiment le détour... Les contacts avec le public ont été nombreux et parfois empreints d'un fort intérêt. La fin de l'expo marquait également le terme de cette première expérience dont nous tirerons le bilan final lors de notre assemblée générale du 27 décembre prochain. Le démontage se déroula aussi bien et rapidement que le montage 2 jours plus tôt, tant et si bien qu'à 19h00 nous en avions terminé avec l'édition 2006 de la FAMA. Nous aurons bientôt l'occasion de vous présenter quelques photos de la manifestation et d'éventuelles coupures de presse...