D'ici à quelques mois, la région de Tarragona (env. 200 km de la frontière française) sera reliée au réseau espagnol à grande vitesse. Il ne faudra dès lors que deux heures 50 pour atteindre la capitale contre près du double actuellement. Pour rendre cet exploit possible, une nouvelle ligne a été construite qui permettra aux trains de circuler à 280 km/h dans un premier temps puis à 300 km/h d'ici à fin 2007.

Mais les travaux sont loin d'être terminés car toute la côte méditerrannéenne connaît d'énormes chamboulements sur le plan ferroviaire; plusieurs gares sont actuellement en cours de reconstruction, des secteurs routiers ou/et autoroutiers ont même été déplacés (c'est pas chez nous qu'on ferait ça !) pour laisser la place à de nouvelles installations ferroviaires. Tout ceci pour mettre Marseille à 2h30 de Barcelone...

avec son museau de dauphin, le nouvel AVE espagnol se donne des airs de Thalys