Depuis plusieurs mois il n'est plus possible de trouver les signaux de marque Kyodo que beaucoup de N'istes avaient adopté en remplacement du matériel souvent proposé par les constructeurs spécialisés. Depuis lors, c'est le désert, ou presque...

Deux entreprises pourraient se partager le marché d'ici à l'an prochain. En premier lieu Microscale qui propose des signaux en portique dont la finition paraît superbe mais que l'on peut s'attendre à devoir payer assez cher pour des modèles "tout laiton". Ensuite la firme autrichienne Con-rail qui possède d'ores et déjà un assortiment de signaux en HO (exécution analogique et digitale) et qui va présenter une petite gamme N pour la fin de l'année prochaine