logo de la société Märklin

L'entreprise Märklin a déposé aujourd'hui même une demande pour procédure d'insolvabilité auprès du Tribunal de Commerce de Göppingen. Malgré les grosses menaces pesant sur l'entreprise ainsi que sur ses filiales (Trix et Minitrix), la direction de l'entreprise a demandé au liquidateur que les activités de fabrication puissent se poursuivre jusqu'au moment où une solution aura été trouvée afin d'assainir Märklin.

Cette mesure a notamment été évoquée à cause des nombreuses nouveautés (près de 400) qui seront présentées à Nuremberg et qui seraient à même de partiellement assurer l'avenir des deux marques. En outre les premiers travaux d'assainissement démarrés à fin 2007 et poursuivis en 2008 commencent à peine à porter leurs fruits, mais se traduisent d'ores et déjà par un exercice comptable 2008 assez positif même s'il se solde, selon certaines sources, par un déficit d'environ 20 millions d'Euros.

En dépit de ce qui précède et de négociations intensives entre la direction de l'entreprise et les banques, ces dernières ont décidé de ne pas renouveller leurs lignes de crédits mettant ainsi en péril une société âgée de 150 ans qui compte 650 employés et réalise un chiffre d'affaires annuel de près de 130 millions d'euros.